Froum-test


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer. Jeu 2 Fév - 15:18



Joueuse ? Je crois bien que je le resterais toute ma vie. Rien ne me faisait peur et peut-être étais-ce cela le souci qui s'offrait à moi de plus en plus. Non pas que je m'amusais à faire tout et n'importe quoi en cours, loin de là. Toujours sérieuse et studieuse, j'avais des facilités que les autres étudiants m'enviaient, mais ce n'était pas pour autant que je restais seule dans mon coin. Les gens avaient beau me coller une étiquette vis-à-vis de ma façon de vivre, je m'en fichais complètement. Il y avait toujours une différence entre la personne que l'on est avec sa famille, ses amis et le reste du monde. J'étais droite et rigoureuse en cours et lors de mes conversations avec mes professeurs, je m'amusais et riais énormément avec mes amis et le reste du monde.. était un jeu auquel j'adorais jouer. La preuve en était pour la Saint Valentin. Toi ? Skye ? Penser à cette fête commerciale et totalement hypocrite? Et bien oui, aussi étonnant que cela puisse paraître. Je n'avais ni petit ami ni d'amant régulier, mais je jouais le jeu quand même. Une petite annonce m'avait tapé dans l’œil dans un magazine et j'avais envoyé mon ticket de réponse. Je n'étais pas adepte de ce genre de pratique, mais quand j'avais le temps et la curiosité de le faire, je m'y jetais avec amusement.

Le but de ce jeu était simple : renvoyer les réponses afin de gagner un dîner aux chandelles avec la personne de son choix en ville. Ayant regardé sur internet, j'avais pu apercevoir que ce n'était pas un restaurant bas de gamme. Loin de là. Autant dire que lorsque j'avais appris que j'avais gagné, j'étais très contente. Cependant, ayant cru pouvoir en profiter seule, j'avais été refroidie en appelant pour réserver une table seule. N'ayant pas le choix, j'avais simplement indiqué l'heure et comme quoi mon petit ami pourrait finalement me retrouver là-bas. Le problème était de trouver une personne avec un minimum de classe et souhaitant m'accompagner pour la soirée. Je ne mettrais aucun de mes amis dans ce plan et mes coups d'un soir resterait au placard. Une seule personne me vint en tête. Après tout.. J'étais sa femme, pas vrai ?

12h04  Ce soir, 20h à cette adresse : 1 rue de (…) Me fais pas honte. Habits toi classe et brosse toi les dents. xoxo. Skye

Qui d'autre que Bastien pourrait m'accompagner ? Personne. Nous n'étions rien l'un pour l'autre à part deux personnes qui s'envoyaient en l'air de temps à autre, quand nous nous croisions. Oui, j'avais triché en « volant » son numéro de téléphone à l'un de ses potes serveur – le hasard fait bien les choses sur Tinder – pour.. Pour j'en sais rien. L'emmerder ? Sûrement ouais. Quoiqu'il en soit, je commençais déjà à me préparer après avoir pris un léger déjeuner. Un bon bain chaud, me laver de la tête au pied, épilation et tout ce qu'il faut. Puis, après plus d'une heure à faire tout cela, je m'étais séchée et j'avais tout passé en revu : coiffure, vernis, crème de soin, lingerie fine – par forcément pour mon cavalier de ce soir, il y aurait d'autres hommes à conquérir ce soir – etc. Bien entendu, j'avais envie de le faire baver jusqu'à par terre pour qu'il craque afin de passer un délicieux moment avec lui, mais si ce n'était pas lui.. Ce serait quelqu'un d'autre.

Prête de la tête aux pieds, je voyais qu'il était déjà 19h30. N'habitant pas très loin du restaurant, je terminais d'enfiler une veste, me chausser et prendre mes affaires avant de partir de mon appartement et prendre un taxi qui m’amènerait directement au restaurant. 20h pile, je me trouvais dans la réception de l'hôtel. Le charmant réceptionniste semblait ravi de me voir seule mais moi.. ça ne me plaisait pas. Je me doutais bien que Bastien pourrait me laisser en plan, mais je promettais de le tuer de mes propres mains la prochaine fois que nous nous croisions si tel était de cas. À chaque fois que la porte s'ouvrait, j'espérais que ce soit lui, mais après quelques instants seulement, je perdais déjà patience. Néanmoins, je me retenais de le harceler par téléphone, sachant que son caractère aussi chiant que le mien pourrait lui donner l'envie de faire demi tour alors qu'il pourrait déjà être en chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer. Ven 3 Fév - 6:28

Il y avait combien de chance pour que je me fasse inviter au restaurant pas une nana ? Aucune ! Habituellement c’est plutôt la gars qui fait ce genre de petites intention afin de pouvoir serrer la nana en question à la fin du repas. C’est en m’emparant de mon téléphone après m’être habillé que mon sourire en disait long. “Qu’est-ce qu’il y a ?” Je souriais en voyant ses bras venir m’enlacer par derrière autour de ma taille. C’était bizarre de coucher avec la fille de sa patronne avec qui on couche aussi, mais j’imagine que dans la famille ils ont les mêmes goûts niveau garçon. “Rien, j’dois filer” Je souriais en remettant mone téléphone dans ma poche afin de m’éclipser au plus vite. “Passe le bonjour à ta mère de ma part” Je finissais ma phrase par un clin d’oeil avant de m’envoler.

J’aurais pu lire son message un peu plus tôt, mais ayant juste remarqué que le numéro ne figurait pas dans mon répertoir téléphonique, j’avais laissé la chose couler.; Résulté, il était dix-neuf heure et je venais tout juste de rentrer chez moi. Néanmoins, comme il fallait être un minimum présentable, j’avais pris le temps de prendre une douche bien relaxante avant d’enfiler une tenue dite présentable. Au final, l’heure qu'affiche mon horloge ne me stressait pas plus que cela. Elle m’attendra, elle avait qu’à me prévenir un jour avant aussi, les plans de dernière minute c’est pas fait pour un gars comme moi qui est du genre nul en ponctualité et si je l’avais été lors de notre premier rendez-vous, c’était vraiment à titre exceptionnel.

J’arrivais donc aux alentours de vingt heure trente, souriant en l’à voyant assise toute seule à une table. “Bah fait pas cette tête, je suis presque à l’heure” Je riais en venant m’asseoir en face d’elle. “Je te manquais ? Ou bien c’est un moyen de me déclarer ta flamme” après tout, ce rendez-vous tombait pile au moment de la Saint Valentin, laissez moi me poser des questions (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer. Lun 6 Fév - 3:00



Ce n'était pas très futée d'inviter un plan cul à un dîner lors du soir de la St Valentin. Je le conçois que j'aurais pu faire cela autrement, mais dans la précipitation.. Autant dire que je savais parfaitement qui j'avais en face de moi et voir qu'il n'était pas à l'heure ne m'étonnait guère. Néanmoins, le charmant serveur qui ne semblait pas insensible à mon charme me tenue très bien compagnie et savoir qu'il souhaitait prolonger la nuit ensemble me faisait très plaisir. Prenant son numéro, il m'installait alors que je lui disais simplement que mon rendez-vous avait un peu de retard. S'il n'était pas en service, je l'aurais fait asseoir pour manger avec moi et j'aurais remballer l'autre con pour être si à cheval sur l'horaire. Installée à une table pour deux, l'ambiance qui régnait ne me gênait pas. Ce n'était pas mon truc, l'amour, mais qu'une fois par an, je sois entourée de ces couleurs si torrides et que tout le monde s'embrasse autour de moi ne me dérangeait pas. De toute manière, je comptais juste profiter de mon repas et j'avais déjà des plans pour la suite de la soirée. Bastien pouvait aller se faire voir, il n'était que là pour me rendre service, rien de plus. Rancunière ? Oh, si peu..

Une bouteille de champagne, mon verre rempli, j'attendais tranquillement mon cavalier en sirotant ma boisson. Faisant le tri dans mes réseaux sociaux, je ne fis même plus attention à l'heure alors que j'entendais enfin sa voix. Rangeant mon portable tout en levant le regard vers lui, sa remarque me fit rouler des yeux. « Tu pensais que j'allais t'attendre ? » lui fis-je remarquer en lui montrant ma coupe de champagne ainsi que la bouteille à moitié vide. La suite de ses paroles aurait pu m'énerver. Parce que j'étais prête à lui dire « aucun des deux, t'es juste le mec le plus con et obéissant pour rappliquer dès que je te dis de le faire » mais.. Il pourrait mal le prendre et j'avais vraiment faim. Il n'avait pas à se barrer donc.. Autant mesurer mes paroles, pour une fois. « Aucun des deux » Du calme Skye, essaye d'être gentille. « Simplement que 1) tu es le dernier mec qui se mettrait en couple sur cette Terre donc je savais que tu serais dispo 2) en t'invitant à manger, je savais que tu ne résisterais pas et 3) t'es malheureusement le seul de mes plans cul qui est un minimum de savoir vivre pour manger dans ce genre de restaurant » Autant être honnête.

Mon mignon serveur arrivait pour nous apporter les cartes et à en juger par sa mine déconfite, il ne s'attendait pas à voir un homme comme Bastien. Néanmoins, je croisais son regard et c'est sans aucune gêne que je venais frôler ses doigts lorsqu'il me donnait le menu. Entrain de le chauffer ? À peine (a) Si ça pouvait rendre vert l'homme en face de moi, je n'allais pas me gêner pour le faire. « Mange autant et ce que tu veux, c'est gratuit » fis-je, tout naturellement en portant mon regard sur les prix des menus. Autant dire que j'aurais largement pu me payer le dîner de ce soir, mais il aurait été hors de question que je paye la part de Bastien. Je savais que ce soir serait un bon moment pour parler du passé mais.. Autant dire qu'avec mes projets avec l'autre serveur, je n'avais pas spécialement envie de parler à mon interlocuteur.. Même si je savais que s'il s'en rendrait compte, il n'allait pas se la fermer de la soirée. Pauvre de moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer. Jeu 6 Avr - 7:01

La répartie de mademoiselle m'avait vraiment manqué. Ça m'amuse toujours autant notre petit jeu, le fait de s'envoyer des petits piques à n'en plus finir. Je me sentais vraiment flatté d'être invité dans ce genre d'endroit. Ce n'était pas une première, mais c'était toujours aussi agréable. Je prenais donc place à la chaise qui m'était destiné pour pouvoir lui faire face et écouter attentivement les raisons pour lesquelles elle avait jeté son dévolu sur moi. Que des compliments, elle savait choisir les bons mots pour me faire rester. Surtout si c'était gratuit, raison de plus (a) « Et bien c'est un plaisir » Répondis-je simplement. Mon regard se focalisait sur le serveur puis sur la demoiselle, alors que je ne pu m'empêcher de sourire, très amusé par le petit jeu. Je ne suis pas né de la dernière pluie merci bien. J'attendais alors qu'il parte, la tête un peu déconfit, mais toujours avec un brin d'espoir. « T'as déjà baisé pour payé ta part à ce que je vois » Riais-je caché derrière mon menu. Quoi ? Elle m'avait clairement cherché. Si elle m'avait invité que je l'a vois flirter, non merci j'avais d'autre chose à faire de ma soirée.

Je regardais la carte un long moment avant de rappeler le serveur pour pouvoir commander. En premier temps une bonne bouteille de vin choisi par mes soins -je m'y connaissais assez- et un plat bien cher, mais qui avait l'air fort bon. Je laissais par la suite la demoiselle faire sa chaudasse en choisi un bon petit plat pas trop lourd non plus. Il avait l'air tellement obnubilé par le regard de ma partenaire de ce soir -bon je veux bien croire qu'il y avait de quoi- Tout étourdie, il s'apprêtait à tourner les talons pour faire part de nos choix au servi de cuisine, mais je l'attrapais par la manche avant qu'il se fasse la malle. « Juste comme ça, quoi que vous ayez pu avoir tous les deux, je suis fiancé, elle à juste du mal à rester en place si tu vois ce que je veux dires, par contre si tu joue encore à ce petit jeu, on fera plus ample connaissance toi et moi » je souriais en le relâchant.

« So, nous en étions où ? » souriais-je mine de rien. Ce n'était pas la meilleure façon d'agir, mais c'était le mec que je ne supportais pas de A à Z. Le mec trop content de s'être tapé un avion de chasse alors qu'il était juste là au bon endroit, au bon moment. Il n'avait rien envoyé que ça soit physique ou mentalement. Il avait une tête à ne pas avoir de caractère. La preuve, il n'avait même pas tenté de me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer. Dim 30 Avr - 10:27



Je suis aimantée comme Icare vers son soleil. Je m'y suis brûlé les ailes et pourtant, je suis encore là. Une allusion sur le fait que je me suis brûlée plus jeune à être trop proche de l'homme en face de moi ? Exactement. Je n'oublierais jamais que ce qui ne tue pas rend plus fort. Il y a des choix que l'on fait dans la vie par innocence, naïveté ou par croyance. J'avais été naïve plus jeune et je l'avais payé d'une façon assez surprenante. Je lui avais rafraîchi un peu la mémoire lors de notre dernière rencontre et je savais que cette situation allait devoir être mise à plat. Ce soir, de préférence. Si pour une fois, nous pouvions avoir un discours censé au lieu de coucher ensemble, ce serait un exploit. Encore faudrait-il que nous arrivions à être calme l'un comme l'autre et ne pas tomber dans l'excès inverse à se chercher jusqu'à faire craquer mentalement l'autre. Il faut dire que nous étions très doué à ce jeu-là. Je n'allais pas l'attendre quatre ans et j'avais entrepris de commencer à boire sans lui. Ainsi que de draguer le serveur qui ne semblait pas insensible à mon charme. Cependant, le fait d'être si entreprenante avec notre serveur ne semblait pas plaire à Bastien. Tiens, il était encore là, lui ? (a) « Jaloux ? » lui lançais-je. « Si tu avais été à l'heure, tu aurais peut-être été à sa place » claquais-je avec un sourire mesquin. Non, je n'avais pas envie de lui dire que je n'avais pas baisé avec le serveur. Ça lui ferait trop plaisir et rien ne me disait que je ne passerais pas la fin de ma soirée avec cet homme inconnu tout à fait charmant. Et mille fois moins relou que l'homme qui se tenait en face de moi.

Je laissais le soin à Bastien de rappeler le serveur pour prendre nos plats. Je fus agréablement surprise de l'entendre prendre un vin et pas n'importe quoi. Tiens, il marquait un point. Pour le plat, je ne fus pas réellement étonnée de le voir prendre un des plats les plus chers. Après tout, c'était gratuit donc il pouvait se lâcher. Pour ma part, j'avais opter pour quelque chose de plus léger, mais pas moins cher pour autant. Des goûts de luxe ? À peine. Je n'en loupais pas une pour flirter avec le serveur et j'appréciais le fait qu'il ne soit pas insensible à mes gestes. J'irais bien directement dans l'arrière boutique avec lui, mais j'avais envie de profiter de mon repas. Alors qu'il commençait à repartir, j'allais sortir mon téléphone pour regarder les réseaux sociaux – concrètement, nous n'allions pas parler des heures Bastien et moi, autant faire passer le temps comme je le pouvais – mais une scène se déroula devant mes yeux brusquement. Mon cavalier venait d'attraper le bras du serveur pour lui dire quelque chose. J'aurais pu ne pas y faire attention, mais ce fut en voyant le regard sur serveur se poser sur ma main gauche que je tiquais immédiatement. Le voir pâlir me confirmait ce que je soupçonnais.

Il fut heureusement relâcher pour aller annoncer nos plats et je fixais Bastien droit dans les yeux. « Je ne sais pas.. Tu as fini ta crise de jalousie ? » commentais-je sur ce que je venais de voir. Je n'étais pas dupe et je me doutais de ce qu'il avait fait. « Tu lui as dit que nous sommes fiancés ? » accusais-je d'abord avant de laisser place à un large sourire sur mes lèvres. « Deviendrais-tu possessif, Bastien ? » Je n'attendais pas de réponses de sa part, il n'aurait pas fait une scène comme celle-là si ce n'était pas le cas. Évidemment, ça aurait pu m'agacer parce qu'il utilisait ce qu'il s'était passé lorsque nous étions plus jeunes pour éloigner un homme de moi. Néanmoins, cela m'amusait plus que cela de le voir jaloux. Tellement jaloux à en crever et il pourrait nier le contraire qu'il se mentirait à lui-même. D'ailleurs.. Je pouvais avouer que de le voir si possessif envers moi ne me laissait pas insensible.. Sexuellement parlant. J'avais dit que nous parlerions ? Mh, tant pis, ce serait pour une prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est


“ Contenu sponsorisé ”




MessageSujet: Re: BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer.

Revenir en haut Aller en bas

BASTIEN ✯ tu finiras par tomber, tomber, tomber. tu me supplieras de t'écouter. tu vas finir par sombrer. et c'est toi qui as voulu jouer, jouer, jouer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Froum-test :: Votre 1ère catégorie :: Sans nom-