Froum-test


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Always coming back { Joachim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Always coming back { Joachim Ven 3 Fév - 6:52

Les fêtes de fin d’année étaient passées à une vitesse ! Je m’étais retrouvé dans l’avion sans trop comprendre pourquoi. Au final ma soeur et Joa n’étaient pas reparti avec moi faute de petites imprévues et ne l’oublions pas que nous étions encore mineur et donc sous l’autorité de nos parents, alors même si mon père était cool, notre ou plutôt sa mère, l’était beaucoup moins. L’a quitter avait été comme m’arracher une partie de mon corps et des larmes on en avait versé. De même que pour dire au revoir à Joachim. Mise à part quelques bisous échangés entre nous, il ne s’était absolument rien passé, mais je sentais une telle connexion entre nous et oui, j’étais peut-être légèrement tombé amoureux de lui, mais je savais avant même que cela commence, comment cette histoire allait se terminer. Soit, c’est donc le coeur lourd que j’étais reparti à plusieurs millier de kilomètres d’eux ne sachant pas quand est-ce qu’on se reverra.

Ellipse


Je n’arrivais pas à croire que cela faisait trois ans qu’on se parlait qu’à travers une caméra -la technologie fait des miracles de nos jours- sa mère n’avait pas dû apprécier que l’on reprenne contact et encore moins qu’elle veuille voir son père qui apparemment, tenait beaucoup mieux le rôle de parent et cela malgré son travail qui l'occupe énormément. Nous avions essayé pourtant, mais elle avait tout fait pour mettre nos plan à l’eau. Par bonté d’âme, Joachim ne s’était pas déplacé, car vis à vis de ma soeur, cela ne serait pas juste et pour ma part, ma mère m’avait bien fait comprendre qu’elle ne voulait pas entendre parler de moi ou encore de mon père. Aujourd’hui était un tout nouveau jour ! Nous étions à présent majeur et fuck les règles ! Je les avais invités chez moi. Je n'appréhende pas le fait de revoir ma soeur, mais plutôt mon pseudo copain. Est-ce que nous étions encore ensemble ? Comment ça se passerait ? Aucune idée ! Je leur avais payé le voyage au complet pour qu’il n’y ait aucune excuse cette fois-ci, tout content pour venir les chercher en voiture, car oui, j’avais eu largement le temps de passer le permis. J’avais opté pour une Range Rover noire qui semblait comme neuve tant j’étais soigneux. Je n’avais pas envie que Jeff, le chauffeur de papa m’escorte jusque là bas. Si j’ai passé mon permis dès l’âge requis sans attendre une seconde de plus, ce n’est pas pour rien. Alors oui, même si ça fait très enfant gâté la superbe voiture, c’était toujours moins pire que le chauffeur attitré. J’étais tellement stressé à l’idée qu’ils m’aiment que pour mon argent comme tous les autres ou qu’ils pensent de moi que je suis qu’un enfant pété de thune, rien d’autre et que je ne connais rien à la vie.

Je souriais en apercevant ma jumelle au loin, lui sautant au coup. Trois ans, ça faisait long et elle avait changé. “Ha tu t’es aussi fait des tatouages ?!” Disais-je en apercevant un tout récent. Bon, elle en aura toujours moins que moi, faut dire que j’avais peut-être un peu abusé, mais j’aimais bien, comme ça, même nu j’avais l’air habillé (a) Ne sachant pas trop comment réagir vis à vis de Joachim, je me contentais de le prendre dans mes bras afin de pouvoir respirer son odeur. “En route ?!” Je m'empara de leurs valises pour pouvoir les ranger dans mon immense coffre. “Vous voulez écouter quoi ?” Demandais-je en parlant de la musique tandis que je mettais le motteur en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 6 Fév - 3:22



Une semaine était passée tellement vite que j'étais totalement détruit à le laisser partir à des milliers de kilomètres de nous. Sa sœur était inconsolable alors qu'elle voyait l'avion de son frère décoller et je savais que je devais être fort pour nous deux. Me laisser envahir par ma douleur de voir ce merveilleux garçon partir loin de moi n'était pas concevable. Ma meilleure amie était la seule à avoir mal et même si elle avait remarqué que je n'étais plus comme d'habitude depuis ce jour-là, elle n'en avait pas reparlé. Lorsque l'on abordait sans trop le vouloir le sujet de Maden, son regard se voilait et les larmes coulaient avec une extrême rapidité. Les caméras pouvaient être longues, mais dès qu'elle coupait l'appel, elle s'effondrait et cette situation était d'autant plus dure que sa mère refusait que l'on parle de son fils. Depuis son départ, je n'avais plus eu le droit de mettre les pieds chez elle et ma meilleure amie passait désormais plus de temps chez moi que chez elle, bien que sa mère me haïsse un peu plus chaque jour pour cela.

Ellipse

Trois ans. Trois foutues années que tout ce que je voyais de lui, c'était sa tête face à son écran d'ordinateur, à des milliers kilomètres de moi. Ça ne devrait pas me toucher autant. Oui, on avait été en couple qu'une semaine mais.. Je m'étais attaché à lui. On avait pas fait des galipettes dans son lit mais nos petits moments à deux m'avaient longuement apaisé. Maintenant.. Nous étions plus grand. Majeurs. Je n'en revenais pas d'être dans un avion pour le retrouver. C'était impensable et celle qui avait beaucoup du mal à réaliser se trouvait scotchée devant le hublot. « On est bientôt arrivée ? » me demanda Gemma, en essayant de contenir sa joie. « D'ici 15 minutes, tu seras dans ses bras » murmurais-je, posément alors que je posais ma main sur la sienne. Son sourire provoquait le mien alors que de mon côté.. J'étais plus angoissé qu'autre chose. Je ne savais pas trop comment allait se dérouler nos retrouvailles. Même à travers la caméra, il était tellement beau que.. Je ne savais pas. Après tout, nous n'étions plus en couple.. Je crois ?

Quinze minutes plus tard, nous étions enfin arrivés et je laissais ma meilleure amie pour récupérer nos bagages. De loin, je les vis se retrouver dans le hall. Mon appréhension grimpait en flèche alors que j'arrivais avec deux valises. « Oui ! Il te plait ? » lui demanda-t-elle en lui montrant correctement. « Je n'en aurais jamais autant que toi, mais.. j'ai craqué et j'ai pris rendez-vous en même temps que Joa » Le dit Joa, alias moi-même levait les yeux vers eux et je fus percuté par des prunelles émeraudes encore plus pénétrante qu'avant. Sentant mes joues s'empourprer quelque peu, mon corps se figea en sentant ses bras autour de moi. C'était.. bordel, ça faisait tellement de bien, mais j'avais du mal à réaliser que nous étions l'un contre l'autre. Et.. Rien d'autre. Si je m'étais attendu à autre chose ? Oui, mais je crois que j'avais trop regardé de films où les héros se retrouvent avec une étreinte ET un baiser.

Le suivant, je le laissais charger les valises alors que sa sœur s'installait côté passager, préférant me mettre derrière Maden pour éviter de croiser un éventuel regard en biais. « Le nouvel album d'Ed Sheeran ! » dit sa jumelle en tapant dans ses mains, toute contente. Depuis trois ans, elle avait quelque peu changé. Plus sage et moins survolté, c'était beaucoup plus simple pour elle de se poser et de ne pas déborder sans cesse avec toute son énergie. Le fait d'être à nouveau séparer de son frère lui avait fait beaucoup de mal, mais j'espérais que passer du temps avec lui pourrait lui rendre ce sourire qu'elle avait quelque peu perdu. Je ne voulais que son bonheur et je savais qu'en compagnie de Maden.. Elle était la femme la plus heureuse du monde. « Je.. je vais voir papa pour de vrai ? » Aïe, j'avais déjà l'impression d'être de trop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 19 Fév - 16:03

Je souriais au choix de ma sœur. C'est bien, au moins nous étions sur la même longueur d'onde à aimer les mêmes artistes. Ed Sheeran était un artiste incroyable et j'aimais l'entendre chanter comme le voir manœuvrer tous ses instruments à la fois. Ça me fascinait. Je lançais Spotify sur mon téléphone branché au lecteur de ma voiture jusqu'à ce que ça pénètre les enceintes de cette dernière. Du bon son, des gens que j'aime, il n'y avait que ça de vrai. Volant en main, je me mordillais la lèvre suite à sa question. Elle avait tellement hâte de voir notre père et même s'il m'avait promis qu'il allait faire des efforts pour rattraper un peu le temps perdu, je savais comment ça se passait en général. « Tu sais soi pas déçu si tu le vois pas il est vachement occupé par son travail » J'adorais mon père, mais il me manquait énormément et depuis que je suis à deux cent pourcent autonomne, je le vois encore moins qu'avant. Je suis conscient qu'il aimerait être plus souvent là, mais quand on a des responsabilités on ne peut pas se permettre de tout plaquer.

Je tournais à l'angle pour emprunter une route beaucoup plus calme avec des maisons plus imposantes, tournant une nouvelle fois pour m'arrêter près d'une maison vu sur la mère, légèrement en côte et on ne va pas se mentir, très grande. Une villa quoi. Je garais ma voiture avant de descendre. « Je vais vous faire visiter ! » Sautillais tout content de les avoir près de moi. Je m'emparais de la main de Joa sans y prêter attention pour l'amener à l'intérieur là où se trouvait le salon avec une télévision qui prenait tout le mur et tout un tas de biblo notamment des photos de famille, puis la cuisine prête à préparer un banquet. La salle de bain aussi était impressionnante, mais je m'étais permis de leur visiter que la mienne équipée d'une grande baignoire en plein milieu, juste devant une chemin électrique, spacieuse avec jacuzzi. « Et ma chambre ! » Ma chambre était bien plus soft que les autres pièces de la maison puisque c'était mon petit coin à moi. Elle était sur deux étages, en bas la pièce à vivre avec tout ce qu'un adolescent à besoin et en haut, un lit cosy avec pleins de coussin et quelques peluches. Tout le plafond était recouvert du système solaire. « Je vais vous montrer un truc ! » Je souriais en appuyant sur un bouton pour fermer ma bais vitrée qui menait à la plage si l'envie m'y prenait, afin de nous retrouver dans le noir et de laisser place à la galaxie. On s'y croyait vraiment. « y a toutes les constellations des signes astrologiques » je continuais de tenir la main de Joachim avant de la lâcher pour monter dans mon lit. « Et là » j'appuyais sur un autre bouton. Un fin volet à la couleur de mon plafond s'enleva pour laisser place à une fine vitre qui faisait la taille de mon lit. « C'est pour pouvoir admirer les vraies étoiles avant de dormir » Je souriais avant de redescendre et de tout rallumer. « Je dis pas ça pour vous en mettre pleins les yeux c'est juste que...je voulais vous montrer un peu mon monde... » Je me mordillais légèrement la lèvre peur des à priori sur les fils à papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 19 Fév - 17:31



La musique résonnait dans toute la voiture et je me calais sur la banquette arrière en fermant les yeux. La voix de ce chanteur me calmait et me permettait d'éviter de penser au conducteur. Certes, les paroles qui retentissaient se rapportaient un peu à notre histoire, mais j'essayais d'y faire le plus abstraction possible. Nous étions là en vacances, pas pour que je remette en couple avec lui.. D'ailleurs, qu'en était-il de ses sentiments à mon égard ? Je crois que je ne voulais pas savoir ce qu'il se passait dans sa vie amoureuse depuis trois ans. J'avais peur d'être déçu ou de culpabiliser sur ce qu'il pourrait m'avouer et inversement. Le meilleur moyen d'avancer, c'est de rester dans l'ignorance, non ? Enfin, quoiqu'il en soit, je rouvrais les yeux en entendant ma meilleure amie lui poser cette question qui lui brûlait les lèvres depuis des semaines. Quand elle avait vu la manière dont leur mère avait réagi au fait de se retrouver face à son fils, elle redoutait silencieusement que son père se comporte de la même façon. Elle n'avait pas eu besoin de se confier sur ce sujet, je l'avais rapidement compris avec ses regards ailleurs et son silence profond. Sauf que je n'étais pas la personne qui pourrait la rassurer sur ce sujet. Seul Maden en était capable et je crois que sa réponse l'apaisa un peu. « Oh ce n'est pas grave s'il travaille souvent, Maman l'est aussi juste.. lui parler un petit peu.. » dit-elle avant de regarder dehors, pensive. J'aurais aimé lui prendre la main pour la garder connecter, mais je sentais bien qu'elle se posait encore beaucoup de questions concernant son premier face-à-face avec son géniteur. Je priais pour que cela se passe sans heurt..

Arrivant dans son quartier, je fus pris de court en voyant les immenses maisons qui s'y trouvaient et je voyais au regard ébahi de Gemma qu'elle pensait sûrement la même chose que moi : on se croirait en pleine série américaine. Se garant devant une grande villa, je descendais de la voiture, toujours un peu étonné de la grandeur de la maison. D'un coup, je reçus un puissant électrochoc dans tout le corps. La cause ? Une chaleur familière venait d'envelopper ma main et je me fis violence pour ne pas rougir ou mourir sur le coup. L'énergie que dégageait Maden me faisait sourire alors que je le suivais tranquillement, attrapant sa sœur au passage pour la faire venir avec nous. Dedans, tout était démesuré mais cela était très harmonieux et pas du tout « bling-bling ». La grandeur des pièces donnait un peu le vertige.. En particulier la chambre de l'homme qui me tenait encore et toujours la main avec cette douceur que seul lui avait. La vue sur la plage et l'océan me plaisaient terriblement. Comme si j'étais en plein rêve. Cette vision me fut rapidement cachée alors que le beau bouclé fermait ce pans de mur. Mon regard se reportait sur le plafond et je fus.. émerveillé. C'était tellement beau que je n'avais pas de mots pour qualifier un tel spectacle.

Mon pouce frôla légèrement sa main avant qu'elle ne m'échappe pour qu'il puisse bouger dans la pièce, allant sur son lit pour actionner un second bouton. Et là.. Le ciel apparaissait sous mes yeux. « (…) Les vraies étoiles avant de dormir. » ça pourrait sonner tellement kitch et prétentieux et pourtant.. Pas du tout. J'avais l'impression que c'était un enfant qui parlait et c'était terriblement.. Adorable. « C'est magnifique » souffla Gemma avant que son jumeau ne remette tout en disposition initial. Sa remarque me fit sourire en coin. Avait-il peur de ressembler à un fils à papa imbu de sa personne ? C'est mignon. « J'adore ton monde et je suis sûre que l'on va bien s'amuser à regarder les étoiles tous les trois cette nuit » fit sa jumelle, l'air de rien. Comme si à nos âges, on allait encore dormir tous les trois, amicalement, comme si de rien n'était. « Juste je.. j'vais casser l'ambiance, mais je dois grave aller aux toilettes ! » sourit-elle avant de rire, venant embrasser la joue de son frère avant de filer dans la salle de bain. Elle vient réellement de péter l'ambiance et me laisser seul avec Maden ? Oui, oui. Normal. Et moi.. Je ne pouvais m'empêcher de le fixer, alors que ce n'était pas vraiment quelque chose de très logique à faire. Quel con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 19 Fév - 18:18

J'avais tellement apréhender ce moment où ils découvriraient l'étendue de ma demeure que je fus rassurer de voir qu'ils n'affichaient pas un air d'intéresser comme le monde entier pouvait le faire. ; Je n'étais pas totalement rassurer, j'avais peur que Joa soit un peu plus intéressé par moi juste parce que j'ai de l'argent et c'est totalement compréhensif puisque les seuls amis que j'avais eu n'aimait que mes biens matériels. C'est bien pour cette raison que je préfère rester seul dans mon petit monde à part. Cela avait l'air de plaire à mon petit ami -du moins, je crois que c'était à peu prêt ce que nous étions encore il me semble- et ma sœur qui, comme à son franc parler habituel cassa l'ambiance pour s’éclipser quelques secondes plus tard.

«On a aussi une chambre d'ami, elle va l'adorer » souriais-je. Nous étions à présent majeur et bien que j'adore ma sœur, que c'est toute ma vie, j'avais rêvé des nuits entières de pouvoir m'endormir seul dans les bras de Joachim sans les ronflements de ma jumelle juste à côté ou un étage plus bas. « Faudra peut-être qu'on parle de nous deux » tentais-je un brin hésitant face à lui. Il y avait eut trois ans de sms ou encore de face time, mais nous n'avions jamais eu une discussion sérieuse et je ne savais même pas si nous pouvions appeler ça être en couple. Je sentais un silence légèrement gênant que je décidais de rompre bien vite. « Tu dois avoir faim ! Je penses que le lunch est prêt » Je souriais légèrement en quittant ma chambre pour rejoindre la salle à manger où la table était déjà mise pour trois. « Ce n'était pas la peine de mettre les petits plats dans les grands Maya » disais-je gêné en voyant la disposition de la table. Néanmoins j'avais été spécifique sur le plat, des pâtes suffiraient amplement. « Merci » la remercier était la moindre chose. Voilà la raison pour laquelle je ne savais ni faire de pancakes et encore moins cuire des pâtes. « J'espère que ça vous ira » je m'asseyais à ma place en face de ma sœur et à côté de mon copain. « J'en reviens pas qu'on se retrouve après trois ans, vous avez fait bon voyage ça va ? » Je commençais à manger tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 19 Fév - 20:09



Seul tous les deux, je pensais être gêné et me faire le plus petit possible.. sauf que non. Mon regard ne le lâchait pas alors qu'il ne restait que nous dans la pièce. Gemma s'était sauvée très rapidement sans vraiment avoir une excuse valable. Comme si sa vessie ne pouvait pas attendre, non. Elle était obligée de nous laisser ensemble dans la chambre de son frère. Parfois.. Je me demandais si elle réfléchissait un peu. Quoiqu'il en soit, elle ne m'avait jamais posé de questions vis-à-vis de ma petite histoire avec son frère ni encore moins sur ce que j'avais à l'esprit depuis trois ans. La remarque de Maden me fit sourire. « Je doute qu'elle accepte d'être décoller de toi durant plus d'une heure » lançais-je avec un sourire amusé. Elle avait tellement envie de passer le plus de temps possible avec lui que je doutais qu'elle lui laisse le moindre répit durant la nuit. Ça ne me dérangeait pas, je profiterais des moments le jour et la nuit.. Je ferais des rêves de lui. Tout le monde serait content ! La suite me calmait assez vite. Son hésitation entraînait la mienne. Je ne savais pas ce que donnerait cette discussion et cela m'inquiétait un peu. « Oui, oui » dis-je, ne sachant pas quoi rajouter et sentant que ce n'était pas vraiment le bon moment de débuter cette conversation sérieuse. Je ne savais pas quand sa jumelle reviendrait et je n'avais pas envie d'être interrompu.

Le silence ne me plaisait pas et j'étais ravi de pouvoir le suivre dans une autre pièce. Je n'avais pas spécialement faim, mais mon ventre semblait dire le contraire. Après tant de stress et un ventre contracté, il fallait peut-être que je le remplisse. Mon dernier repas devait dater de la veille à midi. Il en était de même pour sa sœur, il me semble. Ce n'était même pas un repas.. mais un banquet. Là, clairement, j'avais envie de tout manger. Gemma nous rejoignait tranquillement avec un petit sourire, posant son regard sur moi alors que je regardais ailleurs. Elle était bien trop curieuse et je ne comptais pas lui dire quoique ce soit avant de parler avec Maden. « J'ai hâte de manger, là » ria sa sœur avant que l'on s'installe tous à table. Être assis à côté de Maden me rendait un peu nerveux, mais je me concentrais sur le repas pour ne pas trop y penser. « Moi non plus mais je suis très contente qu'on puisse enfin se retrouver » avoua ma meilleure amie en ouvrant un peu son cœur. « C'était long.. » bougonna-t-elle alors que je riais en servant à boire à tout le monde. « Ce que veux dire ta sœur c'est qu'elle était tellement impatiente de te revoir qu'elle sautillait partout, puis elle stressait, ou avait les larmes aux yeux. Une vraie pile électrique comme il y a trois ans » la balançais-je alors qu'elle me donnait un coup sous la table, me faisant rire davantage.

« C'est très bon » dis-je en mangeant tranquillement. Je regardais légèrement autour de nous avant de croiser le regard de la dite Maya. « Merci pour le repas » la remerciais-je avec un fin sourire. C'était des pâtes, mais c'était simple et très bon. Je n'allais pas me retenir de dire ce que j'en pensais. Mangeant tous les trois, j'étais un peu déçu que leur père ne soit pas présent mais.. Enfin, je ne savais pas trop comment je réagirais avec Maden s'il était là. Déjà que j'étais à cran tant que nous n'aurions pas discuté mais si le père était présent.. « On peut aller sur la plage après ? » demanda Gemma en douceur. J'avais très bien remarqué que son regard s'était perdu dans la vue de la chambre de son jumeau. Je devais avouer que je mettrais bien mes pieds dans le sable juste après notre repas. Bon.. ça et dormir avec Maden, j'avoue mais.. Je lui laissais l'honneur de lui dire que nous serions deux dans le lit, et non trois (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 20 Fév - 19:28

Il fallait absolument que je trouves un moyen pour l'a faire dormir dans la chambre d'amis sans l'a blesser pour autant, car si elle venait à me faire ses petits yeux de chaton, à coup sûr je craquerais immédiatement. Néanmoins, maintenant que nous étions majeur, dormir à trois me semblait étrange, d'autant plus dans mon lit il n'y avait pas assez de place, je n'avais pas opté pour le lit king size jugeant cela inutile en étant tout seul. Je n'avais effectivement pas pensé à tout puisque tout semblait très clair dans ma tête. Maintenant un peu moins avec ma pile électrique qui me suivait comme mon ombre.

Une fois à table, nous pouvions commencer une discussion tout à fait lambda, mais qui faisait un bien fou. Les dires de Joa pour décrire la réaction de ma sœur me faisait mourir de rire, mais je crois bien que j'aurais pu réagir de la même manière, mais bizarrement, je l'avais plutôt bien vécu. En fait, je crois que je ne réalisais toujours pas qu'ils étaient avec moi en chaire et en os. Il fallait absolument rattraper une nouvelle fois le temps perdu et en vue du magnifique temps d'été, quoi de mieux que de profiter à fond de la plage ? Certes moi j'y avais le droit toute l'année, mais sans doute pas eux, alors je me réjouissais à l'idée de leur faire plaisir. « Han ouais carrément ! Vous avez pris vos maillots ? » Demandais-je en me retournant vers Joa. Même en mangeant des pâtes je le trouvais magnifique. C'était inhumain.

Je crois que ma sœur avait vraiment envie d'aller se baigner, car elle avait engloutie son assiette de pâtes à une vitesse grand V que j'en restais bouche bée. Je riais en regardant Joa, remarquant que depuis toutes ses années, elle n'avait pas tant changé que cela. « Bon, bah c'est parti » mademoiselle n'avait pas mis longtemps à se préparer pour une fois. Puis que ma chambre donnait un accès direct à la plage, nous n'avions pas eu la peine d'emmener toute nos affaires. C'est donc d'un simple short de bain que je sortais de la salle de bain pour pouvoir accompagner ma sœur qui nous avait pas vraiment attendue pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 20 Fév - 20:10



Comprendre que Maden cherchait à faire aller sa sœur dans la chambre d'amis me mettait autant mal à l'aise que.. très fier. Enfin, je supposais que s'il voulait faire cela, c'était pour que l'on puisse dormir ensemble. Du moins, c'était ce que j'espérais. Sa jumelle allait râler de ne pas pouvoir voir les étoiles mais après trois années.. Je déprimerais si je ne pouvais pas être contre lui durant la nuit. Quoiqu'il en soit, ce n'était pas le moment de dormir mais de manger et je devais avouer que c'était très bon. Taquiner ma meilleure amie m'amusait et je crois bien que son frère aussi, au vu d'entendre son rire. Rire qui d'ailleurs me faisait fondre sur place alors que je me retenais de ne pas poser une main sur sa cuisse pour me rapprocher encore plus de lui. Cette ambiance entre nous trois me plaisait énormément et je sentais que nos vacances allaient être parfaites. Je pourrais en être certain qu'une fois que j'aurais discuté avec mon voisin de table. En tout cas, je savais parfaitement ce que j'avais à lui dire mais j'avais envie de savoir d'abord ce que lui comptait me dire. Pourquoi ? Comme ça si j'avais fait un truc genre.. impardonnable, je le garderais peut-être pour moi. Enfin, non. Non, je ne pourrais rien lui cacher mais.. ça commençait à me tourmenter tout ça.

Gemma nous parlait de plage et je souriais déjà à l'idée d'en profiter. Je crois bien que cette envie était partagée par tout le monde. « Bien sûr ! » dit sa jumelle en se dépêchant de manger par la suite alors que je croisais le regard de son frère sur moi. « C'est ta sœur qui m'en a acheté un » marmonnais-je en soupirant avec un léger sourire. Je n'étais pas très piscine ni plage mais.. Bon, là, c'était un peu logique en ayant l'océan si proche. Le repas se termina plus rapidement que je ne l'aurais cru. Finissant le repas, nous laissons tout sur la table avant d'aller se changer. Gemma mit si peu de temps à se mettre en maillot dans la chambre que je passais juste derrière elle, enfilant le short de bain assez.. moulant qu'elle m'avait acheté. Heureusement, elle avait prit quelque chose d'assez sobre, sinon je ne l'aurais même pas enfilé. Ça aurait été bien son genre de me prendre un truc avec des fleurs roses.

Alors que je posais toutes mes affaires sur ma valise dans la chambre de Maden, ce dernier arrivait de la salle de bain et.. Mon regard le scanna de bas en haut. Sa peau exposée, ses muscles, ses tatouages.. Je devais être entrain de baver tant il était beau. Je voyais beaucoup de tatouages et je le laissais aussi regarder les miens. C'était la première fois que nous étions à la lumière du jour, aussi peu vêtu l'un à l'autre et même si je devais avoir les joues légèrement roses, je n'étais pas non plus trop rouge de gêne. Affichant un léger sourire, je venais doucement vers lui pour prendre sa main, liant nos doigts avec une légère hésitation avant de passer par la baie vitrée pour atterrir directement sur la plage. « Dépêchez-vous, elle est bonne ! » nous criait Gemma alors qu'elle était déjà presque entièrement dans l'eau. « Ta sœur est folle.. » riais-je, alors que je ne me rendais pas compte que je caressais sa main avec douceur. Comme il y a trois ans.. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 22 Fév - 16:32

Je n'avais pas pu m'empêcher de le regarder de haut en bas en le voyant en maillot de bain. Il était musclé, mais pas trop, avec des tatouages bien disctinct qui le rendaient encore plus magnifique. Jamais je n'avais trouvé quelqu'un d'aussi beau que lui. Comment ma sœur avait elle fait pour ne pas craquer ? Impossible, ce n'était pas vraiment ma jumelle. J'essayais de me ressaisir pour ne pas paraître totalement idiot même si voir la même expression faciale en me voyant me rassurait. A croire que nous n'avions jamais vu quelqu'un en maillot avant. C'était presque mignon en y repensant (a)

Ma sœur ne nous avait pas attendu, mais ça ne me dérangeait pas, au moins cela prouvait qu'elle était heureuse d'être ici et je comptais bien qu'elle en profite au maximum. Je souriais en sentant les doigts de Joa caresser ma main alors qu'on s'aventurait à notre tour de l'eau salé. « Elle n'a pas changé à ce que je vois » riais-je. C'était tout de même rassurant. Le temps passait plus vite que je ne l'aurais cru et il faut dire qu'ils étaient arrivé en plein milieu d'après midi. Le soleil peinait déjà rester. Il préférait nous dire au revoir sous un magnifique couché de soleil pour laisser place à la légère brise d'été et un ciel un peu plus sombre. « Allez on va attraper froid » riais-je en luttant pour sortir ma sœur de l'eau. Un vrai enfant. C'est donc après dix bonnes minutes d'acharnement qu'on se retrouvait en serviette la maison tandis que Gemma avait prévu de prendre un long bain pour tester ma salle de bain équipé d'une cheminée.

Mes yeux se perdait sur Joachim alors qu'on était plus que lui et moi, les cheveux trempés, serviette autour de la taille. Il y avait un certain malaise, mais je ne savais vraiment pas par où commencer. « Tu veux une tasse de thé ? » Bon, minable comme début, mais au moins si nous devions discuter ou encore attendre ma sœur pendant plus d'une heure, autant se réchauffer autour d'une bonne tasse bien chaude. J'étais donc parti sur cette idée, allumant la bouilloir de la cuisine. « Tu veux quoi ? » Je posais le plateau de thés calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 22 Fév - 16:59



Un accès direct à la plage était quelque chose d'incroyable et j'étais ravi de voir que Maden n'en faisait pas tout un plat. Il savait la chance qu'il avait d'avoir tout ça et en même temps, il était curieux de découvrir de nouvelles choses. Je me souvenais il y a trois ans lorsque nous avions fait à manger ensemble ou encore lorsqu'il avait regardé de travers le ticket de bus. Nos vies étaient différentes et pourtant, nous semblions proches, très proches, tous les trois. Comme des vieux amis d'enfance qui se retrouvent pou écrire la suite de leurs aventures. Bon, nous n'étions pas amis, sauf sa sœur et moi. Je ne pourrais pas dire que le considère comme un ami car je ne me vois pas agir comme tel en sa présence. Peut-être étais-ce pour cela que nous n'arrivions pas à nous lâcher la main depuis un petit moment déjà. Il y a trois ans, c'était lui qui m'avait brusqué avec son besoin de proximité qui me rendait quelque peu mal à l'aise mais désormais.. J'en avais tout autant besoin que lui et je ne me gênais pas trop. Nous étions tranquillement sur la plage et je me fichais que quelqu'un nous voit.. Je l'avais enfin retrouvé et cette pensée était mon havre de paix en ce moment-même.

Paradis qui s'éteignait lorsque ce fut le moment de retrouver et que je vis la charmante demoiselle faire des pieds et des mains pour rester encore. Je laissais son jumeau lui faire entendre raison alors que je m'amusais de la voir tenter de s'échapper tel un poisson. Franchement, on dirait que nous n'avions pas changé et ça m'apaisait de voir que tout allait aussi bien qu'avant. Rentrant, je soupirais en voyant Gemma foncer vers la salle de bain. Si elle ressortait d'ici une heure, ce serait un miracle et s'il restait de l'eau chaude, ce serait l’apothéose du miracle ! Quoiqu'il en soit, j'avais pris une serviette pour me sécher, restant en compagnie de Maden alors que je faisais en sorte de repousser le plus possible le moment où je devrais commencer à réfléchir pour débuter une discussion avec lui et.. Cet instant fut de courte durée car je sentais déjà à son intonation que c'était maintenant.

Son regard sur moi, je faisais mine de regarder autour de nous, admirant chaque détail futile du salon. Sa question me fit revenir à lui, prenant sur moi pour ne pas continuer à l'admirer comme je l'avais fait avant d'aller nous baigner. « Je veux bien, oui, s'il te plaît » répondis-je, la voix un peu absente de stress de la suite. Je tentais de ne pas trop paniquer, mais sa question suivante me fit un coup de pression incroyable. Pourquoi ? Parce que je n'avais pas compris que celle-ci concernait les thés.. Je pensais juste qu'il voulait savoir mes intentions à son égard et à l'évolution de notre conversation. « Je.. C'est pas facile de te dire ça, mais je vais essayer d'être clair » murmurais-je en prenant mon courage à deux mains. « Je.. J'ai vraiment eu un coup de cœur pour toi. Non, même.. Un coup de foudre » avouais-je en me raclant la gorge pour masquer ma gêne. « On a été ensemble une petite semaine et.. Trois années nous ont séparé et.. » Sa tête me troublait un peu alors que j'entendais la bouilloire arrêter de chauffer et que mes yeux se portaient sur le thé. « Tu parlais.. du thé ? » demandais-je, confus et honteux de ne pas avoir compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 22 Fév - 17:27

J'attendais patiemment avec mon petit plateau ne sachant que dire surtout que je ne comprenais pas vraiment sa réponse qui n'avait rien avoir avec ma question. Le stresse n'aide pas j'imagine. Il n'avait aucun compte à me rendre et pourtant, à l'entendre, on aurait presque dit qu'il essayait de se justifier. Je ne pus m'empêcher d'en rire. Je trouvais ça mignon qu'il se soit trompé ainsi. « Euyeup » répondis-je en riant, toujours avec mes thés devant moi. Fallait voir le bon côté des choses, au moins ça avait officiellement lancé le sujet, nous ne pouvions plus faire machine arrière. « On va partir sur du thé noir » conclus-je en remplissant la théière d'un litre et demi avant de m'asseoir devant lui, deux tasses en mains pour poursuivre cette discussion. « Moi aussi je t'aime Joa si c'est ça que t'essaye de me dire » souriais-je en lui caressant la joue. Autant être clair dès le départ avec lui. « T'as vu personne depuis notre séparation ? » Demandais-je curieux. En soi je m'en fichais, c'était juste par curiosité, car mignon comme il est, les gens ont dû en se poser des questions et j'imagine qu'il n'est pas du genre à crier sur tous les toits qu'il aime les garçons.

Je n'étais pas du genre jaloux. Je n'avais aucune raison de l'être et si la personne trouve bon d'aller voir ailleurs ou que sais-je encore, c'est que nous ne sommes pas fait pour être ensemble. Je ne suis pas du genre à me compliquer la vie. Du moins, plus maintenant. J'ai assez souffert pour comprendre que ça ne servait à rien de tout compliquer. Il faut prendre la vie comme elle vient et puis c'est tout. Si après autant d'année Joa à toujours des sentiments pour moi, ce n'est pas un hasard. « Du coup on fait quoi ? » On en revient toujours à cette même question. « On sort ensemble ? On entretient une relation à distance ? »Et bien oui, il ne fallait pas se voiler la face, tout est éphémère dans la vie et leur petit séjour n'est que de courte durée exactement comme le mien il y a quelques années de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 22 Fév - 22:17



La gaffe. J'avais l'impression d'être l'homme le plus con du monde. Alors que Maden m'avait gentiment proposé quel thé je souhaitais prendre, j'ouvrais mon cœur comme ça, l'air de rien et j'étais prêt à tout déballer alors que je devais juste choisir la boisson. J'avais envie de mourir tant je me sentais idiot face à lui alors que ça semblait grandement l'amuser. Mon dieu, c'était tellement honteux de me tromper comme ça que je voulais me cacher sous le sable, dehors. Ou dans l'océan, carrément. Je hochais la tête, mal à l'aise alors qu'il me parlait du thé noir. S'il pouvait mettre du poison dedans pour que je meurs, ça m'arrangerait. Le laissant faire, je fus surpris de le retrouver si proche de moi, et.. Ok, là, j'étais mort. Ses paroles venaient de me faire écarquiller les yeux alors que mon cœur arrêtait de battre. Il.. venait de me dire qu'il m'aime ? Non. Il n'allait pas faire ça comme ça, me balancer le truc comme si on se l'était dit mille fois. Sa question eut même du mal à arriver jusqu'à mon oreille alors que j'étais encore tellement surpris que je n'arrivais pas à lui répondre. Il continuait, l'air de rien, me demandant comment on allait faire. J'étais encore sur son « moi aussi je t'aime Joa » et j'avais du mal à me détacher de ça. Mais vraiment. « Je.. » commençais-je en sortant de ma léthargie. « Tu viens de me dire que tu m'aimes ? » demandais-je, incrédule, les yeux grands ouverts alors que je battais des cils, encore sous le choc de cette révélation si brusque et inattendu. Ce n'était pas que je ne l'aime pas mais.. J'sais pas, j'avais envie d'un truc mignon comme de lui dire devant un coucher de soleil ou en regardant les étoiles, pas comme ça ! Je ne lui en voulais pas mais.. Je n'étais pas prêt à lui dire, là, tout de suite.

« Je.. putain, deux secondes » dis-je en essayant de m'en remettre, encore. La question que je redoutais tant, il fallait bien que j'y réponde. « J'ai embrassé une personne, depuis trois ans » soufflais-je, gêné. « Rien de plus.. sauf si tu estimes que ma main droite est une personne » rougissais-je en regardant un peu ailleurs en ne sachant pas trop quoi dire. Je redoutais le fait qu'il ne me croit pas, qu'en trois ans.. J'aurais forcément du trouver quelqu'un. Il y avait bien une personne qui me tournait autour mais je m'en fichais. La personne avec qui j'avais échangé un baiser.. Bon, il penserait que c'était juste rien – ce qui était évidemment le cas – mais je préférais ne plus en parler et ni plus y penser. « Et.. toi ? » demandais-je, en tension de redouter ce qu'il s'était passé dans sa vie amoureuse et probablement sexuelle depuis trois ans. Je ne pourrais pas lui en vouloir, mais je serais jaloux. Très jaloux. En même temps, je n'allais pas sourire, ravi qu'une personne m'ait remplacé durant trois ans. Pendant qu'on y est, je vais aller lui serrer la main et lui dire merci, hein ? Sans façon. « Pour répondre à la fin.. » Je me mordais l'intérieur de la joue, un peu mitigé. « J'ai envie de sortir avec toi, parce que.. Je suis dingue de toi, mais.. Une relation à distance, je vais devenir dingue.. » murmurais-je. « À mon sens c'était déjà un peu le cas durant trois ans, même si ce n'était pas dit comme ça mais.. ça me rendre taré et le seul baiser que j'ai eu.. j'ai tellement honte.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 23 Fév - 10:02

Allais-je trop vite pour lui ou bien était-ce moins réciproque que je me l'imaginais. Tout d'un coup, j'avais l'air beaucoup moins sûr de moi, moi qui était une pile électrique, j'étais bien plus posé, me posant mille et une questions à propos de nous, de notre relation et surtout sur ses sentiments qu'il avait à mon égard. J’acquiesçais à reculant suite à sa question rhétorique, car oui, il avait très bien entendu, ce n'était pas une réponse de ma part qu'il attendant. Peut-être attendait-il que je le lui redise ? Nan, se serait trop le brusquer.

Je m'arrêtais d'un coup, légèrement brusqué par autant de vulgarité dans cette conversation qui était censé être calme. C'est vrai, après tout on ne se connaissait pas vraiment. Étions nous compatible ? Nous avions vécu ensemble qu'une simple semaine et je penses qu'on c'était retenu de pas mal de chose pour ne pas faire fuir l'autre. En même temps, nous n'avions seize ans à l'époque. « Je ne veux pas les détails » riais-je en l'écoutant me répondre. Bizarrement, ça ne me faisait absolument rien du tout qu'il ait embrassé quelqu'un d'autre que moi. « On ne peut pas dire que nous étions vraiment ensemble, tu as le droit de faire ce que tu veux » riais-je en servant le thé. Oui, je n'étais vraiment pas quelqu'un de jaloux, mais peut-être que lui si. Ces petites vacances allaient sans doute nous servir à nous découvrir un petit peu plus. « Je suis du genre très solitaire et je n'ai pas d'amis, alors tu te doute bien que je n'ai vu personne » Je souriais en soufflant sur ma tasse de thé afin qu'elle refroidisse plus vite, alors j'avais besoin de ma dose de théine au plus vite -oui histoire que je sois un peu plus en forme après tout ce trop plein d'émotions-

La suite avait le mérite d'être claire, mais je n'avais pas de solution à cela. « Du coup on arrête là ? » Demandais-je sincèrement. « A moins que tu sois prêt à tout plaquer pour partir vivre ici, mais se serait complètement fou » Et je n'étais pas prêt à être livré à moi même loin de ma petite vie tranquille j'avais été assisté depuis enfant et même si je m'entêtais à vouloir me débrouiller tout seul il y avait toujours quelqu'un pour tout faire à ma place. Vivre ensemble était trop précipité et je ne penses qu'il était prêt à tout plaquer du jour au lendemain pour moi. « T'as pas aimé ça ? » Dis-je sans aucun tact avec un petit sourire aux lèvres, pouvant enfin tremper mes lèvres dans mon thé noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 23 Fév - 10:45



C'était assez perturbant comme conversation. Déjà parce que j'avais lancé le sujet alors que Maden me parlait de thé et qu'en plus.. J'avais du mal à réaliser tout ce qu'il me disait. Il est vrai que nous devions en parler mais j'étais gêné de la tournure que prenait cette discussion. En soit, c'était simple et nous avions juste à parler, mais je n'étais pas très doué dans ce domaine là. Comme je n'étais pas du genre à lâcher des « putains » ou parler de ma main droite de cette manière. À croire que le malaise me rendait totalement idiot.. plus que ce que je ne l'étais déjà, pour être honnête. Son « je t'aime » me scotchait littéralement alors que j'aurais aimé lui répondre mais.. je n'y arrivais pas. Mauvais timing, bien que je ressente de l'amour aussi pour lui. Oui, oui, vous avez bien lu. Je lui avouais à demi mot que j'avais embrassé une seule et unique personne et.. Il le prenait tellement bien que je culpabilisais d'avoir fait un tel geste. La suite me tuait autant qu'elle m'apaisait. Il me pardonnait en quelque sorte et en même temps.. Son absence de réaction me surprenait. J'aurais pu être vexé, mais non.. Juste que j'aurais aimé qu'il me dise que je n'aurais pas du. C'est bizarre, mais je savais que de mon côté, s'il me disait qu'il était avec une autre personne.. Je ne réagirais pas aussi joliment que lui venait de le faire. Ses paroles suivantes me laissaient un peu hésitant. Ça me fendait le cœur autant que j'étais heureux qu'il n'ait eu personne durant trois ans. Je sais que c'est mal de penser cela, mais je n'allais pas mentir. Bon, des amis.. ça je trouvais dommage, mais je ne savais pas comment il vivait au quotidien donc je n'allais pas m'étendre sur le sujet. Enfoncer le couteau dans la plaie n'est pas mon truc, surtout que je me souvenais très bien qu'il était déscolarisé.

Je ne compris pas trop la suite. Pourquoi me parlait-il de fin ? Je fronçais les sourcils avant de l'entendre me parler de venir ici. Habiter dans le coin. Être.. plus proche de lui.. mais qu'il fallait être fou pour faire ça. Une idée, c'est le pire des cancers qui soit. Elle s'installe sinueusement au sein de votre esprit et germe lentement jusqu'à prendre tellement de place qu'il est impossible de voir la vie autrement que par cette idée. Alors, oui. J'ai peur. (WAUfiction) Sa prochaine question fut quelque peu mis aux oubliettes. « Alors je suis complètement fou » dis-je clairement et distinctement. Parce qu'en trois années, j'avais eu le temps de réfléchir et que Maden y avait déjà fait référence lorsqu'ils nous avaient proposé de venir avec lui. Oui, j'étais décidé et sa proposition actuelle montrait bien qu'il voulait que je reste. Que ce n'était pas qu'une fantasme, un rêve ou un engagement stupide et immature prit à la légère. « Je ne compte pas que notre histoire ne dure qu'une semaine. Je te l'ai dit juste avant, ce n'est pas un simple coup de cœur ou une amourette de vacances avec toi » dis-je très posément et sans rougir pour une fois. Comme quoi, je faisais des efforts ! Malheureusement, mon honnêteté me rattraperait toujours et je ne pus me retenir de répondre à sa question vis-à-vis de ce fameux baiser que j'avais échangé, durant trois ans. « Si, mais.. c'était bizarre.. » soufflais-je, tout à coup moins sûr de moi. « Parce que.. je croyais que c'était toi.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 23 Fév - 11:03

Je crois que je ne réalisais pas très bien ce qu'il venait de me dire. Il envisageait réellement à emménager dans le coin ? C'était une décision complètement folle et puis il ne fallait pas prendre ça à la légère c'était quand même un grand pas. Oui, il était complètement fou, mais avait-il pensé à tout ? « Et ma sœur ? Tu ne vas pas l'a laisser là bas ? » Elle en mourrait si elle venait à vivre toute seule sans son meilleur ami, sans son frère avec pour seul repère ce qu'on pouvait appeler une mère. « Et tu sais combien coûte un loyer ici ? » Un bras pour enjoliver la chose. Bien sûr, il y avait toujours la possibilité qu'ils emménagent ici, mais je ne suis pas sûr de bien le vivre, j'aimais beaucoup trop ma tranquillité et il faut me comprendre, je suis habitué à être seul toute la journée puisque mon père est de moins en moins là.

Ça me rassurait de me dire qu'il m'aimait tellement au point d'emménager ici sans même penser comment, par quel moyen et quel sera l'avenir pour plus tard. Avait-il réellement pensé à tout en trois ans ? Je souriais, car j'aimais bien la manière dont-il avait à ne pas penser au lendemain. C'était agréable de laisser la vie mener le court des choses. « Oula, je t'assure que ce n'était pas moi » riais-je. « j'occupe tant tes pensées que ça ? » Je souriais en prenant sa main pour pouvoir la caresser doucement. « On se connaît à peine, t'as pas peur de faire une grosse bêtise à vouloir te rapprocher d'une tornade comme moi ? Je suis pas facile à vivre tous les jours » riais-je alors que je sursautais en entendant le téléphone sonner. Je me rappel qu'étant petit je me m'étais toujours à courir comme un malade pour être sûr de le décrocher avant l'une des servantes. A présent, j'avais lâché l'affaire, car je perdais toujours mise à part les quelques fois où on me laissait gagner, car sinon je faisais ma petite tête de chaton et elle se sentait coupable. « Ton père sera bien là pour le brunch de demain, il à posé son après-midi » Je sautillais sur place. J'avais hâte que ma sœur rencontre enfin son paternel et puis Joa aussi allai pouvoir faire sa connaissance. « Tu verras, il est super sympa et il ne se prend vraiment pas la tête » Contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 23 Fév - 11:54



Son air surpris m'amusait parce qu'il semblait ne pas s'être attendu à ce que je lui réponde cela. Pour une fois, c'était moi qui l'étonnais et j'avouais être fier de mon petit effet. Bien entendu, je m'attendais d'ors et déjà à une pluie de questions et cela ne tardait pas. Apparemment, il pensait réellement que je venais juste de lui dire que je viendrais ici, comme ça, sur un coup de tête sans y avoir jamais songé avant. « L'idée d’emménager ici vient d'elle » avouais-je en souriant. Parce que même si Gemma était très attachée à leur mère, elle avait surtout besoin de son frère avec qui elle passait bien trop de temps à son goût. Je devais avouer que m'éloigner leur génitrice serait un réel bonheur. Cette harpie me sortait par les trous de nez et je n'avais pas envie que ma meilleure amie subisse encore le contrôle de sa mère, d'autant qu'elle était désormais majeure et vaccinée. « On a déjà regardé des appartements pour venir ensemble » confiais-je. « On ne serait pas dans le même quartier, mais il y a assez de moyens de transports pour se voir très régulièrement » fis-je, sûr de moi. Nous avions tout regarder avec sa jumelle, donc il n'avait pas de soucis à se faire. Certes, nous ne pourrions pas être voisins, mais au moins, ce ne sera plus des heures d'avion qui nous sépareront !

Son rire vis-à-vis du baiser dont je lui parlais me gênait toujours autant. Il allait bien falloir que je lui dise.. ou que je ne lui fasse comprendre, du moins. « Je sais que ce n'était pas toi.. mais vous avez le même regard » murmurais-je à demi voix pour espérer qu'il ne m'entende pas. Bien sûr qu'il occupait mes pensées et je crois que le fait que je sois rouge – comme d’habitude – le lui faisait bien comprendre. Sa main sur la mienne me donnait incroyablement chaud et j'avais hâte que ma meilleure amie sorte de la salle de bain pour aller prendre une chose bien froide. « Comme je te l'ai dit.. c'est surtout Gemma qui veut se rapprocher de toi. Moi.. je fais parti du voyage et si on peut tenter de construire quelque chose ensemble.. » je serais l'homme le plus heureux du monde terminais-je dans ma tête alors que le téléphone nous coupait. Entendre parler de son père me mettait un coup de pression. « J'ai pas peur du tout.. » mentis-je avec un petit sourire apeuré. J'allais tomber dans les pommes s'il était encore plus grand de Maden et avec une carrure de rugbyman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 23 Fév - 12:17

Je levais les yeux au ciel, car ça ne m'étonnait même pas au final. Je trouvais ça dommage qu'ils ne puissent pas habiter dans les alentours, mais faut dire que toutes les maisons étaient déjà prises et en vue des loyers, ce n'était pas crésus non plus, mais oui, il n'y aurait plus cet avion qui nous séparerait de milliers de kilomètres. « Je t'achèterais une voiture si tu veux » Il est vrai que dans ce quartier en fait tu n'as pas de trottoir so si tu n'as pas de voiture tu es un peu dans la merde on va dire. Je me disais vraiment qu'ils étaient complètement fou, mais ça me rendait dingue. Rien que l'idée de pouvoir être avec lui à une heure au plus long en voiture, ça me réjouissais. Les vacances promettaient d'être splendide.

Avait-il besoin de détailler ce baiser ? Me dire qu'il c'était carrément trompé de perosnne limite. « T'as embrassé ma sœur ou quoi ? » riais-je. Après tout, excepté que ça soit une fille, on se ressemblait. On avait les mêmes traits du visage, les mêmes yeux et quand je laisse mes cheveux pousser, il n'y a pas grande différence. Si ce n'était que ma sœur, il n'y avait vraiment pas mort d'homme pour le coup. « Arrête de parler de toi comme si t'étais qu'un simple bagage » soupirais-je en roulant des yeux. « Donc en gros tu ne voulais pas venir ? » le taquinais-je histoire de l'embêter, même si ses paroles pouvaient porter à confusion. Heureusement que je n'étais pas du genre à être susceptible. Pour le rassurer, j'eu une parfaite idée. Je me leva de ma chaise afin d'aller chercher une photo de famille pour lui montrer à quoi ressemblait mon père. « Bon, elle date un peu, mais c'est lieu » Nous étions sur un bateau en pleine côte d'azur, mon père avait jugé bon de mettre toute sa panoplie de son dernier voyage à Hawaï, alors autant dire qu'il était loin de faire sérieux. Collier de fleurs, bermuda tape à l'oeil, lunette de soleil. Certes il était très grand dans les un mètre quatre vingt dix, c'était beau bébé comme on dit et j'avais l'air bien ridicule à côté. Je n'avais que dix ans à l'époque et je me tenais à côté d'une petite blondinette toute joyeuse. « C'était ma petite copine à l'époque, on était partie sur la cote d'azur en été » Je l'avais bien fait voyager cette demoiselle, mais même si elle paraissait gentille, si je n'avais pas eu tout ça, je crois bien qu'elle ne m'aurait même pas regardé, de même que ses parents. « Tu vois, il n'est pas terrifiant » riais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Sam 25 Fév - 19:22



Habiter près d'ici me paraissait être une très bonne idée, bien que ce soit Gemma qui est insistée la première pour passer le cap de « je pars de chez ma mère ». J'aimais bien mes parents, mais je sentais que c'était le moment pour moi de ne plus vivre chez eux en permanence. C'était déjà le cas il y a trois ans et ça n'a pas changé. Malheureusement, leur mère à tous les deux n'acceptait plus ma présence autant qu'avant et il fallait que j'aille créché ailleurs pour ne pas que ma meilleure amie s'attire les foudres de sa génitrice. Je savais comment rentrer en douce et ressortir de la chambre de mon amie sans me faire attraper donc bon.. Durant ces années, j'avais eu de quoi devenir très futé. Quoiqu'il en soit, je voyais à sa tête que le fait que nous n'habitions pas plus près l'embête, mais c'était impossible pour le moment et nous n'allions pas abuser de son père en dormant ici à longue durée. Je doutais que Maden soit ravi que l'on empiète aussi longuement chez lui. Sa remarque me fit rire. « Je n'ai pas le permis, tu sais » lui dis-je avec un léger sourire qui voulait dire « si tu fais ça, je vais être hyper mal à l'aise ». Une voiture.. Pendant qu'il y ait, il pouvait m'acheter la villa juste à côté ! Enfin, c'était gentil de sa part de proposer cela, mais les transports en commun me convenaient parfaitement et je savais très bien me débrouillé pour me rendre d'un point A à un point B en ville comme en proche banlieue. « Par contre si tu as un vélo, je ne dirais pas non » souriais-je, sachant déjà qu'à mes yeux.. Un vélo n'était pas donné. Surtout que si sa sœur et moi venions par avion, on ne pourra pas tout emmener d'un coup et encore moins un vélo. Puis, c'est cool le vélo, ça fait faire un peu d'exercice.

Parler de ce baiser me rendait mal à l'aise mais il fallait que je le lui dise. Je n'allais quand même pas garder ça pour moi.. J'aurais l'impression de l'avoir trompé ou trahi. Pas besoin de partir avec un tel fardeau alors que notre couple avait été en stand-by durant trois ans. « Oui, j'ai embrassé Gemma.. » avouais-je, totalement honteux d'avoir cru que c'était lui. Circonstances atténuantes, j'avais beaucoup – trop – bu ce soir là et forcément, quand on est bourré, on est con donc j'avais cru avoir Maden sous les yeux. Résultat des courses ? Elle m'a foutu une gifle, on est rentré de cette soirée, j'ai eu le droit à une douche glacée et elle m'a fait la morale. Violent ? Non, elle savait très bien ce qu'elle faisait à ce moment-là et je ne lui en serais jamais assez redevable. Ça m'avait permis de me remettre les idées en place et.. De me rendre compte qu'il me manquait bien plus que je n'osais l'avouer. « Mais si que je veux venir ! » me défendis-je, n'ayant pas vu la taquinerie avant de le voir sourire. Ok ok, il m'a bien eu. Un point pour lui. Je le regardais se lever pour aller chercher une photo où se trouvait un homme immense et deux enfants. Je me doutais que l'homme était son père – il ne faisait pas peur habillé comme ça, ça me rassurait – je reconnaissais aussi Maden et.. Sa copine ? Je fronçais les sourcils. Pour une enfant, oui, elle est mignonne mais bon. Je me voyais bien sur la côte d'azur avec lui.. Bref. « J'avoue que vêtu comme ça, ok » riais-je. « Mais je doute qu'il soit habillé comme ça demain au brunch » continuais-je en riant pour m'apaiser. C'était dingue à quel point je me mettais la pression pour rien. « Et mh.. au fait.. on est ensemble, alors ? » demandais-je en me calmant brusquement, mourant d'envie qu'il me le dise et de pouvoir ENFIN l'embrasser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 2 Mar - 8:24

Je pourrais lui proposer monts et merveilles je crois tant j'étais attaché à lui que là o il allait habiter me semblait des kilomètres, même si se sera toujours moins loin que maintenant. « Et bien je te paierais le permis » dis-je tout naturellement comme si ce n'était pas une question. Ce n'était pas une blague non plus, je comptais vraiment lui payer le permis si cela pouvait lui éviter une heure de trajet ou bien, lui payer un vélo comme il venait de me le faire remarquer. « Ha bah oui j'en ai, je n'en ai pas fait depuis pas mal de temps à vrai dire, mais il doit encore pouvoir fonctionner » souriais-je. C'est vrai que depuis que j'avais le permis et ma voiture, je le prenais beaucoup moins mise à part pour les petites ballades en forêt du dimanche matin avec mon père qui sont toujours très agréables.

J'étais assez surpris d'apprendre que ses lèvres avaient toucher celles de ma sœur. C'était..trop bizarre. « Pourquoi ? » Demandais-je plus surpris que fâché, car oui, fâché je ne l'étais pas du tout. « Vous avez des sentiments l'un pour l'autre ? » Parce que oui, à mes yeux on embrasse quelqu'un que lorsque des sentiments naissent, pas pour le style ou pour s'occuper la bouche je veux dires, c'est assez bizarre, mais faut dire qu'en soirée c'est plutôt à celui qui embrassera le plus de personnes possible. Pas étonnant que j'ai décidé de plus mettre les pieds dans ce genre de soirée qui ne sont pas du tout de mon univers. Du moins, plus maintenant. Ma crise d'ado est derrière moi. Même si se serait mentir que de dire que je n'ai pas passé de bons moments. L'innocence est loin derrière moi, il n'y a qu'à voir sur cette photo, debout entre mon père et ma petite amie. Je riais en le voyant froncer des sourcils comme si il ne s'attendait pas à me voir avec une fille. « Oui j'ai eu des copines avant monsieur » riais-je en le poussant légèrement. « Nan il sera plutôt costard cravate je penses, mais je peux lui demander de s'habiller plus décontracté si tu veux, mais en général il préfère être prêt d'avance au cas ou le boulot l’appellerait à l'improviste » disais-je sur un ton beaucoup moins enjoué que d'habitude, alors que la réponse à sa question me semblait évidente. Je capturais tendrement ses lèvres en fermant les yeux avant de me reculer légèrement pour plonger mon regard dans le sien. « ça répond à ta question ? » Dis-je en esquivant un sourire légèrement amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Ven 3 Mar - 19:02



La générosité de Maden m'embarrassait un peu. Vous en connaissez beaucoup des personnes qui vous proposent de payer votre voiture ? Pas moi, en tout cas.. mise à part l'homme qui se trouvait en face de moi. Je n'allais pas dire « oui » et j'essayais d'esquiver sa proposition du mieux possible. Cependant, je ne m'attendais pas à la suite et je préférais rire pour ne pas être trop gêné de ce qu'il venait de m'imposer. Parce oui, ça ne semblait pas être une question. « Tu m'accompagneras alors » dis-je, histoire de ne pas être seul à être au code et conduire. Je savais que s'il était proche de moi, je ferais moins de faute. Je serais tellement stressé si un jour il était passager et moi conducteur que je serais méga concentré. Alors à la place, je lui avais proposé de me prêter un vélo, le temps que je trouve de quoi m'en payer un près d'ici. « Depuis longtemps.. genre avec les petites roulettes encore ? » le taquinais-je avec un petit sourire innocent. Je me doutais qu'il était capable d'en faire, mais ça m'amusait de le taquiner un peu.

Vient le moment de parler des choses qui fâchent et ses questions me faisaient peur. J'étais entrain de flipper et les mots n'osaient même pas sortir de ma bouche. Pourquoi avais-je fait un truc aussi débile déjà ? Ah oui.. Je n'étais pas sobre. « Non ! » répondis-je brusquement. « Je n'ai pas de sentiments pour ta sœur, je ne l'aime pas ! » m'empressais-je de rajouter. « Enfin si, je l'aime comme une meilleure amie, mais pas plus, jamais » dis-je, certain de moi. S'il avait du se passer quelque chose entre nous, ça se serait déjà produit. « J'étais en soirée, j'ai trop bu et.. dans le noir, j'ai simplement croisé son regard, j'ai cru que c'était toi et.. voilà » murmurais-je, honteux. « Si ça peut te rassurer, elle m'a mis une baffe, j'ai eu le droit à une douche gelée et elle m'a fait la morale pendant une heure » râlais-je avec un long soupire.

Le voir avec une fille.. Je ne savais pas trop quoi penser. Bon, c'était il y a un moment mais.. J'sais pas. Je ne pensais pas « rencontrer » une de ses exs de cette façon. Je n'aime pas trop, j'avoue ! Bon, de toute façon.. C'était comme ça. On ne pourra pas changer son passé. Cela fait qui nous sommes aujourd'hui. « Non, mais ça devrait aller, j'essayerai de ne pas trop avoir peur » souriais-je légèrement alors que je m'intéressais bien plus à ma prochaine question. Sentir ses lèvres contre les miennes.. Comment expliquer.. C'était incroyablement sublime. Sa question me fit sourire alors que je me rapprochais de lui. « Je ne suis pas certain d'avoir compris la réponse.. » soufflais-je en venant embrasser délicatement ses lèvres, un peu plus longtemps. Trois ans que j'attendais ça alors oui, j'avais envie d'en profiter un petit peu. De toute façon, sa sœur en avait encore plus quelques minutes donc si je pouvais l'embrasser et l'avoir contre moi.. Je n'allais pas le refuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 6 Avr - 6:33

J'esquivais un petit sourire en caressant délicatement sa main. « Bien évidemment » Je suis pas sûr de vouloir le lâcher plus d'une seconde maintenant qu'il allait être pas très loin de moi. Bon, je savais qu'il fallait vraiment que j'apprenne à me contenir parce que sinon il allait finir par prendre peur et le faire fuir était bien la dernière chose que j'avais envie. Je riais en le tapant gentiment voyant qu'il se fichait très légèrement de moi. « Bah c'est ce que je comptais de prêter moi, comme ça je suis sûr que tu tombe pas » riais-je en lui renvoyant la bal.

Le moment de plaisanterie était fini. Il fallait bien parler des choses sérieuses à un moment ou un autre et même si je lui en étais reconnaissant d'avoir été sincère avec moi, j'aurais préféré ne pas savoir, car je ne pouvais pas m'empêcher de les imaginer. C'était déjà sûr et certain que j'allais accoster ma sœur dès lors qu'elle aura franchi les portes de la cuisine même si c'était entièrement de la faute de Joa pour le coup. Même si cela pouvait être drôle de le voir s'enfoncer, je n'arrivais pas vraiment à sourire. J'arrivais à relativiser la chose, mais ce n'était pas simple de savoir qu'il avait déjà embrassé quelqu'un d'autre que moi. Qu'est-ce que se sera dans quelques années ? « Bien sûr, j'avais oublié l’alibi de l'alcool » riais-je légèrement en baissant la tête. « Merci d'avoir été sincère avec moi en tout cas. » Je déposais un léger baiser au coin des lèvres de mon petit copain, alors que ma sœur revenait toute fraîche. « Alors, il embrasse bien mon copain ? » Je savais pertinemment que ce n'était pas de sa faute mais c'était sorti tout seul pour le coup.

Je quittais à mon tour la pièce pour partir prendre une douche, embarquant des vêtements confortable en guise de pyjama. J'étais vraiment partagé et je ne savais même pas quel genre de sentiment je ressentais en ce moment. Un peu de tout à le fois, mais encore une fois, étions nous vraiment ensemble lorsqu'il a embrassé ma sœur ? Une bonne douche me rafraîchira les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 30 Avr - 9:59



Retrouver notre complicité me faisait tellement plaisir que j'avais du mal à ne pas être très proche très – trop – vite. Ce qui me rassurait était le fait qu'il souhaitait la même chose. Nos mains liées, les yeux dans les yeux, je me sentais vraiment mieux maintenant que nous étions l'un avec l'autre. Je riais en l'entendant parler de son vélo avec des roulettes. « Je suis un grand garçon, tu sais » râlais-je en souriant. J'avais ma fierté à défendre après tout. Fierté qui allait devoir se calmer en annonçant à Maden que j'avais fait une grande connerie durant notre éloignement. Je ne savais réellement pas ce qui m'avait pris ce soir-là. Ils ont les mêmes yeux, dans le noir j'avais cru le voir et.. C'est débile et rien ne m'excuse, mais c'était à ce moment-là que je m'étais rendu compte que je n'arriverais pas à être avec une autre personne dans ma vie que lui. Néanmoins, ce n'était pas le moment de lui faire une belle déclaration. J'essayais déjà qu'il ne me déteste pas d'avoir embrassé sa jumelle. Je crois que je culpabiliserais un long moment d'avoir fait une telle chose. Je n'avais pas envie que cela jette un froid entre le frère et la sœur non plus, mais Gemma m'avait menacé de balancer des dossiers sensibles de mon enfance à son frère si je n'assumais pas très vite ce qu'il s'était passé. Ma fierté aurait été anéantie. Sa première phrase me calmait directement. Ce n'était pas une excuse de boire, après tout.. Je n'aurais pas du boire autant, tout simplement. Son remerciement me fit légèrement sourire, bien que je ne sois pas fier de ce que j'avais fait. Son petit baiser me rassurait alors qu'il se relevait.

Voyant sa sœur arrivée, je les vis se croiser avant que Maden ne lance une question assez froide. Je savais que Gemma ne l’interpréterait pas de cette façon et que c'était moi qui allais m'en vouloir de cet échange verbal entre eux. « Pas du tout, on aurait dit une pieuvre désespérée de ne pas avoir trouvé son coquillage » lança-t-elle alors que j'avais envie de mourir de honte sous ses mots. Vas-y Gemma, j't'en prie, dis-lui toutes nos conversations, ne te gêne pas. Cachant ma gêne comme je le pouvais, je la laissais prendre place à côté de moi. « Comment va mon poulpe préféré ? » Je ne l'avais pas volé, mais j'avais assumé.. pas besoin d'en rajouter. « T'es la pire meilleure amie du monde » râlais-je dramatiquement alors qu'elle partait dans un fou rire incontrôlable et je ne tardais pas à la suivre pour passer à autre chose. L'enlaçant en douceur, je réfléchissais à comment ne plus que Maden pense à ce que j'avais fait. Je n'avais pas envie qu'à chaque fois que je suis proche de sa sœur, il repense à mes lèvres sur les siennes. Juste qu'il se concentre sur le fait que nous sommes ensemble pour de vrai et que notre relation pourrait évoluer avec mon emménagement dans la ville.

« Ravie que tu sois à nouveau mon beau frère officiel, au fait » me glissa-t-elle alors que je rougissais à vue d’œil. « Pas que tu ne l'as plu été depuis son départ, mais il est mignon mon frère quand il est possessif avec mon meilleur ami » ria-t-elle alors que je roulais des yeux. Cette femme me désespère. « Et sinon, tu as trouvé le bouton off chez toi ? » raillais-je avec un sourire amusé alors qu'elle me regardait, faussement outrée. « Comment osez-vous me parler ainsi, Môsieur Joachim ! » fit-elle alors que je ne pouvais me retenir de rire devant sa tête. « Pauvre de toi » me moquais-je en lui tirant la langue avant de me dégager d'elle. « C'est cela, fuyez, pauvre pouilleux ! » Je lui adressais un magnifique fuck avant de me lever pour aller simplement en direction des toilettes. Malheureusement pour moi, je n'avais pas vraiment écouté la visite des lieux et quand on est ailleurs, on oublie même d'entendre que de l'eau coule de la salle dans laquelle on rentre. Comment expliquer ce moment.. Mon regard venait de se poser sur le corps nu – heureusement de dos pour ne pas faire un arrêt cardiaque – de mon petit ami. Si j'arrivais à bouger ? Plus du tout, la scène était.. hypnotisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 30 Avr - 11:08

Un fin sourire s'était légèrement dessiné sur mes lèvres suite à la réponse de ma sœur. Je ne lui en voulais pas, après tout, ce n'était pas elle qui c'était jeté sur lui et je n'en voulais même pas vraiment à Joachim puisque concrètement nous ne sortions pas réellement ensemble. Je pouvais par conséquent partir me doucher l'esprit serein et cela leur fera une occasion de parler un petit peu plus de ce la scène qui venait de se dérouler. Je soupirais en refermant la porte derrière moi, n'écoutant pas un brin de leur conversation, car dans tous les cas, ce qui se passait entre meilleurs amis ne regardait qu'eux et l'eau couvrait leur bavardage.

Je venais me glisser dans un soupir apaisé, sous l'eau bouillante qui glissait sur mon corps nu, faisant retomber mes cheveux mi-longs bouclés, sur mes épaules, les ayant à présent lisse. Si tant petit j'avais horreur de prendre ma douche, aujourd'hui c'était mon moment préféré, car c'était à cet endroit précis où je repensais toute ma vie -oui oui comme la plupart des gens, vous ne me la faite pas à moi- J'étais tellement dans mon monde que même le bruit d'une porte -comme celle de la salle de bain par exemple- n'arrivait pas à m'extirper de mon rêve. Si ce n'est la sensation bizarre d'être épié. J'ouvrais un œil, puis deux avant de m'aperçevoir que Joachim était-là, debout comme un piquet, l'air totalement absent, perdu. Cela en était même très drôle. Heureusement, je n'étais pas du genre pudique et puis, c'était mon copain quand même, même si cela me faisait bizarre qu'il me voit nu puisque c'était la première fois. Nous n'avions jamais couché ensemble ou quoi que ce soit. Nous nous en étions toujours tenu qu'à de simples câlins ou bisous ce qui pour ma part, m'allait amplement.

« Je peux t'aider ? » Demandais-je un petit sourire aux lèvres tandis qu'il avait l'air de reprendre ses esprits. Je ne m'arrêtais pas pour autant, m'emparant de mon shampoing afin de m'occuper de mes supers cheveux rebelles, toujours en l'observant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 30 Avr - 11:41



Taquiner ma meilleure amie et inversement me plaisait énormément et j'étais ravi que cela ne change pas, même en présence de son frère. Il est vrai que j'avais tendance à me mettre en retrait pour les laisser profiter de leurs retrouvailles et de partager un moment ensemble, vu qu'ils en avaient été privés durant des années. Pourtant, je n'arrivais pas à rester loin de Maden très longtemps et maintenant que nous avions mis les choses au clair sur le fait que nous étions ensemble.. Je doutais arriver à me tenir éloigner durant trop de temps. Sauf pour sa jumelle, bien entendu. Et.. en présence de son père, aussi, parce que vu la carrure qu'il a sur les photos, je ne ferais pas le malin avec ma silhouette menue. Alors que je laissais ma meilleure amie seule pour aller vite fait aux toilettes, je ne m'étais pas rendu compte être à ce point dans mes pensées pour entrer dans la salle de bain où l'eau de la douche tombait déjà depuis un petit moment. Mes yeux ne pouvaient se détourner de ce que j'avais sous le nez. Je ne suis pas un pervers, loin de là et les sites pornos, ce n'est pas mon truc mais.. Je veux dire, Maden est mon petit ami et il est bien vivant, nu, devant moi. Cette scène était carrément orgasmique et je sentais mon corps se réveiller bien tranquillement. Parce que même si oui, j'avais juste embrassé Gemma une fois, je n'avais pas eu de relation sexuelle depuis ma rencontre avec Maden. Trois ans d'abstinence. Forcément, quand on voit son petit ami en tenue d'Adam.. Le corps réagit immédiatement.

Le voyant se retourner, je sursautais légèrement en tentant de placer discrètement mes mains au niveau de mon entre jambe. Très classe, je sais. Je n'avais pas envie de le violer – loin de là, ce serait glauque comme idée – mais il est tellement beau que.. ça me donne envie. Il y a trois ans, lorsque nous avions été ensemble, une semaine ne me semblait pas assez long pour apprendre à se connaître et se rapprocher en douceur, donc coucher avec lui aurait été trop rapide dans notre couple. Néanmoins, il fallait que je me calme car en le voyant se retourner.. Ce fut pire pour mon corps comme pour mon petit cœur. Lui, il souriait en me lançant la question la plus banale et tentante à la fois du monde. « Je.. je.. les toilettes ? » demandais-je, perdu et toujours autant absorbé par son corps que je découvrais en pleine lumière. J'avais terriblement chaud et je ne savais plus où me mettre, mais je n'arrivais pas à bouger pour autant. Pourquoi n'avait-il pas peur de mon regard – je l'espère pas trop lubrique – sur son corps ? « JOA TU T'ES COINCE DANS LE TROU ?! » Entendre Gemma me fit détourner le regard, paniqué, comme si je venais de comprendre ce que je faisais depuis de longues secondes déjà. Ce fut encore pire une fois que je l'entendis marcher et arriver derrière moi.

Son regard se portait sur moi avant d'aller par-dessus mon épaule pour voir son frère. « La pieuvre a retrouvé son coquillage à ce que je vois » se moqua-t-elle alors que je devais être rouge pivoine ++. « Bon, au lieu de mater mon frère, c'est la porte d'après, les toilettes » dit-elle pour bien en rajouter une couche. Avec son petit sourire amusée, j'avais envie de me cacher loin là. À croire qu'ils s'étaient alliés pour me foutre la honte. « Mais.. je sais ! » dis-je comme une évidence alors que je n'aurais jamais deviné que la pièce où je souhaitais me rendre se trouvait juste à côté de celle-ci. « On ne dirait pas. Si tu as envie de le rejoindre, fallait demander ou alors on prend un bain tous ensemble ! » Cette fille est folle. Roulant des yeux, je jetais un coup d’œil à Maden en murmurant un « désolé » avant de fuir. À peine dans les toilettes que j'entendais un « j'y peux rien si mon frère est sexy ! » avant d'entendre Gemma rire alors que j'étais toujours aussi rouge de honte dans les toilettes où j'avais trouvé refuge. Paix à mon âme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Dim 30 Avr - 11:56

Je regardais mon copain de haut en bas et je ne pouvais m'empêcher de me dire qu'il était juste adorable. J'avais juste envie de le prendre dans mes bras là, maintenant, tout de suite, mais je risquais de le tremper et ce n'était pas forcément ce que j'avais envie de faire. Le voir rougir me faisait doucement sourire tandis que je sursautais à la voix stridente de ma sœur. En fait, elle est toujours là quoi, mais ça me plaisait. Je me sentais beaucoup moins seul dans mon immense villa et ça faisait un bien fou. Avoir des personnes avec qui rigoler, partager des choses, car oui, le confort ne fait pas tout si on ne peut pas en faire profiter son entourage. Cela était le première fois depuis trois ans, que je recevais des proches et ça me rendait tellement heureux.

Je souriais en voyant ma jumelle passer la porte. Oui, heureusement que je ne suis pas pudique. Bon, Joa était la personne la plus mal à l'aise de toute la planète en ce moment même, à croire que Gemma le faisait exprès. Elle lui indiquait par la suite le chemin des toilettes afin de lui faciliter la tâche -même si j'aurais très bien pu le faire moi-même- « Un bain de minuit dans le jaccuzzi » proposais-je amusé tandis qu'il s'en allait au toilette. « C'est de famille » disais-je en roulant des yeux. « Tu veux m'aider à me laver ou bien ?.. » rigolais-je en lui faisant comprendre que je pouvais finir tout seul.

Je rigolais en l'a voyant sautiller en arrière alors qu'elle refermais la porte. Je ne mis pas bien longtemps à finir de me laver. Sec et habillé, je peinais à sécher mes cheveux. Je les laissais légèrement humide retomber sur mon t-shirt tandis que je sortais de la salle de bain pour rejoindre la pile électrique et son accolyte, dans le salon. Je les voyais tous les deux assis sur le canapé tandis que j'arrivais derrière pour venir serrer fort mon petit ami dans mes bras -oui j'en mourrais d'envie j'y peux rien- « T'as réussi à retrouver ton chemin » le taquinais-je avant de l'embrasser amoureusement. « Tu sais que t'es mignon ? » je souriais en le regardant les yeux tout pétillant, me collant contre lui. « What time is it sista ? » demandais-je avec entrain, attendant une réponse rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com


“ Contenu sponsorisé ”




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim

Revenir en haut Aller en bas

Always coming back { Joachim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Froum-test :: Votre 1ère catégorie :: Sans nom-