Froum-test


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Always coming back { Joachim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 1 Mai - 9:39



Mon regard ne souhaitait pas regarder ailleurs que ce qu'il y avait juste devant moi. Je sais que ce n'était pas une bonne idée et que j'allais me faire rapidement griller, mais.. Il est magnifique et ce serait du gâchis que de regarder ailleurs. Je sais que je suis entrain de me trouver des excuses pour continuer à le mater – autant utiliser le bon terme – mais je n'arrivais pas à faire autrement. Qu'il se retourne me surprit mais je n'avais pas envie de bouger pour autant. Certes, mon corps réagissait plus que je ne le voudrais, mais j'avais juste besoin d'être dans ses bras.. sauf que sa sœur venait me mettre encore plus la honte et qu'elle ne se gênait pas pour en faire des tonnes. Je l'aime fort ma meilleure amie, mais là.. Elle abusait un peu quand même. Me faisant indiquer où se trouvait les toilettes, je filais tout rouge pour me soulager. En tournant les talons, j'entendis un « bain de minuit dans le jaccuzzi » et je n'oubliais pas cette proposition. Il l'avait sûrement dit pour rire, mais j'avoue que ça me plairait bien de partager un petit moment comme ça avec lui. Ça nous permettrait de nous rapprocher et de passer un instant juste tous les deux. Ensemble.

« Quel mignon compliment ! » entendis-je ma meilleure amie rire en claquant des mains. « Oh mon bébé Maden, tu veux vraiment ? » pouffa-t-elle avant que je l'entende repartir de la salle de bain. Elle est vraiment surexcitée ici, mais je préférais la voir ainsi plutôt que partagée entre l'impatience et la tristesse qu'elle ressentait depuis qu'elle était séparée de son frère, il y a trois ans. Sortant de la pièce où je me trouvais, je rejoignais le salon pour prendre place sur le canapé. Je vis que Gemma allait ouvrir la bouche, mais ma main la stoppa en se posant dessus. « Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler » la défiais-je avant de la voir exploser de rire et je la rejoignais en douceur. Parce qu'il est vrai qu'elle ne réfléchit pas trop avant de parler et que ça donne des situations étranges parfois.

Retirant ma main, nous calmions notre rire avant que je ne sente deux bras m'entourer. Je souriais timidement avant de rougir un peu à ses deux remarques. Son baiser me ravivait alors que je lui faisais de la place pour qu'il s'installe entre sa jumelle et moi. Je me calais contre lui, sans perdre mon sourire. J'étais heureux de l'avoir enfin retrouvé et je n'avais pas envie de partir de là. J'étais bien dans ses bras. « Merci de ne pas me mettre la honte autant que ta sœur » murmurais-je tout bas alors que Gemma avait déjà compris que je parlais d'elle. « N'essayes même pas de comploter contre moi, j'ai des dossiers sur toi de ton enfance » sourit-t-elle en me faisant un clin d’œil. « Morue » soufflais-je sans perdre mon sourire alors que Maden faisait en sorte que l'on se taise. Elle regardait rapidement la montre à son poignet. « 19h ! L'heure de manger ! » Je roulais des yeux, désespéré. « Avec toi, c'est toujours l'heure de manger » me moquais-je alors qu'elle me tirait la langue en bougonnant. Il n'y avait pas à dire.. nous étions bien, là. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 1 Mai - 9:54

Voir ma sœur et mon copain interagir de la sorte était vraiment hilarant et adorable. Je soupirais en les voyant s'envoyer une nouvelle fois des piques -rien de bien méchants- et au moins, cela m'était de l'ambiance. Mais il fallait passer aux choses sérieuses, le repas, car sinon je sentais que ma sœur n'allait pas tarder à faire un arrêt cardiaque et si on pouvait éviter Marion Cotillard acte un scène deux, se serait top. Soit, je me relevais une nouvelle fois. « Bougez pas, vous êtes mes invités, je m'occupe de la cuisine ! » J'étais tout fier de pouvoir m'occuper d'eux et surtout faire des choses par moi-même, mais gosh, j'étais tellement perdue dans cette immense cuisine. Je ne savais pas que c'était si dure de préparer à manger. Mon père aimant trop les produits frais il préférait acheter des aliments bio et non préparé puisque nous avions les moyens, nous n'avions aucune raison de mal manger. Soit, je me tentais à faire un guacamole et des chips maison, mais après m'être coupé trois fois les doigts en essayant de lutter avec un avocat peu coopératif et l'économe qui n'en faisait qu'à sa tête, je finissais par lâcher l'affaire. « Mais c'est pas bien compliqué pourtant » me disais-je en regardant une vidéo YouTube. Parfois, j'en voulais à mon père de laisser les domestiques m'assister comme elles le faisaient.

« On commande Sushis ça vous ira aussi ? » demandais-je en me pensant les doigts. « La cuisine ce n'est pas pour moi je crois » je m'emparais de mon téléphone pour faire une énorme commande afin de satisfaire trois gros appétits. Au moins, j'étais persuadé qu'on aurait pas une intoxication alimentaire et je refusais que mes invités fasse le repas chez moi. Ça me mettrait trop mal à l'aise. « Hey ! Salut Thierry ! » Disais-je en ouvrant la porte au livreur -oui j'avais l'habitude des japonais, solution de facilité- « Merci » Je lui tendais l'une des cartes bancaire de la maison avant de revenir avec les plateaux repas. « J'espère que vous avez faim ! » M'exclamais-je en déposant tout sur la table du salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mar 2 Mai - 17:33



Me chamailler avec ma meilleure amie me faisait rire et me faisait du bien. Rien ne changeait et j'étais content que notre complicité ne change pas, bien que l'on soit désormais en trio avec Maden. Je sentais bien que cette ambiance plaisait à mon petit ami et c'est bien pour cela que j'avais du mal à m'arrêter. Néanmoins, parler de nourriture nous calmait tous les trois alors que je vis mon copain partir dans la cuisine pour.. Nous faire à manger. Soyons honnête, j'étais prêt à me lever pour aller l'aider mais Gemma m'en interdit du regard alors qu'elle venait se coller contre moi pour ne plus que je bouge. Je savais que Maden n'était pas un très grand cuisinier et je savais qu'à deux, ce serait nettement plus facile. Sauf que je ne pouvais plus bouger et qu'en plus, sa sœur me confiait qu'il ne fallait pas que j'intervienne. Question de fierté, je suppose. Passant un petit moment avec ma meilleure amie, nous discutions de tout et de rien avant d'entendre Maden marmonner dans la cuisine. « Je peux.. » « Bouge et j'te mords » Je pouffais de rire à sa remarques alors que je caressais doucement ses cheveux. Parfois, j'avais l'impression d'être un substitue de peluche tant elle me colle. Mieux vaut ça qu'elle ne colle un autre garçon.

La voix de mon petit ami me fait lever la tête par-dessus le canapé alors que je souriais tendrement. « ça me va ! » dit sa sœur, toute contente d'avoir à manger, peu importe de quelle façon. Elle se décalait d'elle même pour laisser son jumeau venir entre nous. Nous le laissions parler au téléphone pour commander assez pour nous trois alors que je vis ses doigts blessés. Qu'avait-il fait pour se faire si mal en si peu de temps ? J'allais lui demander ce qu'il en était mais le livreur fut super rapide. À croire qu'il se trouvait juste en bas de la rue. Je le vis revenir avec un tas de bonne chose et j'avais tellement faim que je me retenais de ne pas sauter dessus. Tout avait l'air tellement bon ! « Tout doit disparaître ! » dit sa jumelle en tapant dans ses mains, toute contente alors qu'elle prenait tranquillement ce qui lui faisait envie de son côté.

Avant de faire de même, je pris avec douceur la main blessée de mon petit ami pour poser un baiser sur le dos de celle-ci. « Merci »Merci d'avoir essayé de faire à manger et de ne pas avoir abandonné si vite, merci d'avoir commandé à manger avant que sa sœur ne me prenne pour un steak et merci d'être si attentionné avec moi. « Bon appétit ! » fis-je en relâchant délicatement sa main pour ne pas lui faire mal avant de partager ce qu'il restait entre lui et moi, accaparant la sauce soja sucré parce que soyons honnête.. Elle est carrément meilleure à la salé quoi (a) « On peut mettre de la musique ou la télé ? » demanda doucement Gemma en sirotant son thé au jasmin. Il est vrai que pendant que l'on mange, nous allions avoir du mal à parler en même temps et puis.. ça nous fera une pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 15 Mai - 20:57

Je rigolais en voyant l'enthousiasme de ma sœur devant ce magnifique repas. A mon simple avis, je sentais que nous aurions du mal à se bouger après avoir englouti tout ses plats. Confortablement assis, je commençais à ouvrir les petites boîtes tandis que Gemma était déjà baguettes en main. A croire qu'elle allait se jeter sur la nourriture. J'aimais tellement son caractère et sa façon d'être si simple et enjoué ! Elle devait être une sacrée bonne meilleure amie et gosh, j'étais persuadé qu'elle aurait fait la sœur que n'importe qui au monde rêverait d'avoir.

Je tournais ma tête vers l'écran plat, alors que je venais brancher mon ordi pour pouvoir transférer Spotify dans la télévision afin de pouvoir bénéficier du son des superbes enceinte. Je veillais à ne pas le mettre trop fort afin que l'on puisse encore s'entendre, optant pour un son très pop. En fait, c'était les découvertes de la semaine, mais c'était surtout pour faire un bruit de fond. La discussion passait du coq à l'âne tandis qu'on rigolais aux éclats tous les trois. Et effectivement, il ne restait plus une miette de maki ou de sushi. Comme quoi, je nous avais sous estimé. « j'suis épuisé ! » Je posais délicatement ma tête sur l'épaule de mon petit ami. J'avais surtout envie de me blottir sous les draps, dans ses bras, sous les étoiles et pour une fois, ne pas dormir avec ma sœur à deux centimètres de nous.

Le message était claire pour nous tous, après une journée riche en émotions, nous avions bien le droit de dormir au moins pendant huit heures d'affilées. C'est donc après un passage de brossage de dents que je vins venir faire un énorme câlin à ma sœur, car oui, elle dormirait dans la chambre d'amis. « Tu me laisse à mon triste sort ?! Moi, ta sœur, ta chaire et ton sang ?! Je sens que je vais tourner de l'oeil » Je l'a regardais faire sa scène encore mieux que du Shakespeare, alors qu'elle se laissait tomber dans le lit. « J'vous préviens, j'irais vous sauter dessus à la première heure demain » me prévenait-elle en me pointant du doigt ce qui me faisait une nouvelle fois rire. « Moi aussi je t'aime » Un gros poutoux et je l'abandonnais lâchement à son triste sort pour rejoindre mon lit en attendant Joa.

On cœur n'allait pas tarder à sortir de ma poitrine tant il battait vite en le voyant monter l'échelle. La pièce plongée dans le noir, seule ma galaxie laissait entrevoir nos visages. Je le laissais prendre place avant de venir faire ce dont j'avais rêvé durant des années, me blottir fort dans ses bras, l'embrasser et surtout, se retrouver tel un vrai couple. « ça fait du bien de pouvoir le faire en vrai, je commençais à en avoir marre des écrans » riais-je en caressant doucement ses épaules. J'étais tellement bien que je donnerais ma place pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mar 16 Mai - 15:53


Manger, discuter, passer un agréable moment tous les trois était vraiment quelque chose que j'appréciais. Cela faisait un moment que nous n'avions pas fait cela depuis toutes ces années, mais c'était comme si l'on ne s'était presque jamais séparé. Presque, parce que forcément.. Un peu quand même. Ma relation avec Maden était désormais claire et de toute manière, sa sœur et moi allions vivre à quelques quartiers de lui, donc nous pourrions passer plus de temps ensemble, à trois comme à deux. Cette nouvelle vision de ma vie me rendait heureux car j'avais l'impression de débuter un nouveau chapitre et que je puisse garder ma meilleure amie à mes côtés comme sortir avec l'homme que j'aime.. Que demander de plus ? La musique de fond permettait de se confier et de se détendre après une première journée incroyable ensemble. J'avais envie que cela dure toute la vie, mais je savais que je n'étais pas ici chez moi et que j'allais moins faire le malin devant le père de mon petit ami d'ici ce soir ou demain. Tout dévorer, le repas était passé comme une lettre à la poste et je laissais volontiers mon copain poser sa tête sur mon épaule. " La même " soufflais-je doucement en me retenant de bailler bien que je sois vraiment fatigué pour le coup. Même si Gemma n'avait rien dit, je savais que c'était totalement le cas aussi pour elle et que nous n'allions pas rester des heures à papoter tous les trois.

Passant après Maden et Gemma, je les entendais parler dans la chambre d'amis et leur discussion me fit rire alors que je terminais de me mettre en tenue pour dormir.. c'est-à-dire un simple boxer. Maden déjà dans sa chambre, j'en profitais pour embrasser ma meilleure amie sur la joue en lui souhaitant bonne nuit alors qu'elle ronchonnait encore d'être abandonnée de la sorte. Pauvre enfant (a) Tranquillement, je rentrais dans la chambre de mon copain et j'avais déjà bien chaud de me dire que j'allais me retrouver pour la première fois dans un lit, seul avec lui. Je faisais moins le malin une fois sur le matelas alors que je trouvais rapidement refuge dans les draps, ne le regardant pas dans un premier temps pour ne pas être trop mal à l'aise. Les étoiles brillaient au-dessus de nous alors que je me retrouvais contre lui, passant timidement mes bras autour de son corps alors que nous nous rapprochions fortement. Sa remarque me fit sourire. " Être l'un contre l'autre par caméra interposée, c'est vrai que c'est un peu compliqué " chuchotais-je doucement en croisant son beau regard.

Sans perdre mon sourire, j'essayais de ne pas trop repenser à l'épisode "mattage dans la douche" pour ne pas créer une situation fort gênante pour moi. À la place, mes lèvres vinrent se poser délicatement sur les siennes pour un doux baiser en surface pour le moment. J'étais si heureux de le retrouver que j'avais l'impression de nager en plein rêve. Je savais que j'étais le roi des gaffes, que je rougirais encore pour rien à l'avenir, mais je sentais que mon cœur avait choisi ce garçon là et personne d'autre. Avoir pu discuté avec lui à cœur ouvert avait permis de tout mettre à plat et de partir sur de bonnes bases désormais. Je ne savais pas trop où cela nous mènerait, mais je savais que désormais.. Je ne voyais pas le futur sans lui. Nous avions beau être jeunes, il y a certaine réalité qui nous frappe et qui reste ancré en nous. Pour de bon. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mar 16 Mai - 20:27

J'avais encore tellement du mal à me rendre compte que je me trouvais enfin dans les bras de Joachim. C'était juste magique. Je sentais mon cœur battre de plus en plus fort et s'il ne s'arrête pas maintenant, je n'allais pas tarder à faire un arrêt cardiaque. Je cessais de l'embrasser pour venir poser délicatement ma tête sur son torse, profitant à fond de ses câlins. « En fait...même si tu habite pas loin, je crois que je vais te forcer à dormir avec moi tous les jours » riais-je. Bon, j'étais un petit peu sérieux dans mes propos. Maintenant que j'y avais pris goût, je me voyais mal passer une nuit sans son odeur et sans ce contact.

« ça n'a rien à voir avec notre première nuit ensemble » Cela remontait à il y a plus de trois ans, mais je m'en souvenais comme si c'était hier. C'était pour noël et nous avions dormir à trois. Ma sœur au milieu de nous deux bien entendu, sinon ce n'est pas drôle. J'étais content qu'elle ait acceptée de nous laisser un petit d'intimité.Malgré son côté chiante, elle avait avant tout un grand cœur et elle savait à quel point ses retrouvailles étaient importantes pour moi. Je ne cessais de l'admirer tant je le trouvais juste magnifique. Je passais délicatement l'une de mes mains dans ses cheveux, plongeant mon regard azur dans le sien. « T'es beau.. » disais-je avec le plus de sincérité possible, car oui, sincère, je l'étais. Je souriais avant de nicher ma tête dans cou, lui donnant quelques baisers par-ci par-là tout en caressant sa peau. Je crois que j'étais vraiment en train de devenir accro à cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 17 Mai - 11:22


Juste nous deux sans personne d'autre. Il est vrai que j'étais ravi de la situation et même si j'aimais énormément Gemma, je n'allais pas râler sur le fait que, pour une fois, nous ne dormions pas tous les trois dans le même lit. Après un tendre baiser, je le laissais se coller contre moi alors que nous continuons à nous câliner tranquillement dans un calme qui me plaisait bien. Sa remarque me fit sourire alors que je trouvais que c'était une très bonne idée mais.. « Tu sais que ta sœur ne va jamais vouloir que je parte de l'appartement pour dormir ici sans elle » souriais-je en gardant les yeux fermés en profitant de notre étreinte. Je ne refuserais jamais de venir dormir avec lui mais je connaissais assez Gemma pour savoir qu'elle ne supporterait pas d'être seule dans un appartement et que si j'avais le droit de voir son frère, elle aussi. C'était logique et sa revendication était totalement normale, à mon sens. Après.. J'avais la nette impression que Maden aimait beaucoup son univers et je ne me voyais pas le forcer à venir dans un autre espace qui n'était pas du tout à mon image. Je ne savais pas si j'arriverais à m'installer réellement dans un appartement en location, pour le moment du moins.

Je riais doucement en repensant effectivement à notre première nuit ensemble. Il est vrai que sa sœur entre nous.. ça avait été un peu bizarre, mais au moins, nous avions pris le temps d'apprendre à nous connaître. Au vu de ma légère timidité, je ne savais pas comment j'aurais réagi en me retrouvant face à lui, seuls, dans un lit ensemble. Niveau discussion, ça aurait été peut-être un peu chiant pour commencer. Il faut dire que sa jumelle savait parfaitement comment mettre l'ambiance et je lui faisais totalement confiance là-dessus. La preuve, elle n'arrêtait pas de notre arrivée ici jusqu'au couché ! Rouvrant délicatement les yeux, je croisais son regard émeraude si profond alors que je prenais sur moi pour ne pas rougir. Son geste dans mes cheveux faisait fondre mon cœur alors qu'il ne détournait pas un seul instant ses yeux de moi.

Son compliment me fit rougir alors qu'il revenait se coller contre moi. Autant dire que j'avais très chaud tout à coup et que ses baisers n'arrangeaient rien à la situation. Forcément, je repensais à son corps sous la douche et je tentais de décoller discrètement mon bassin du sien pour ne pas paraître pour un pervers et obsédé de sexe. Il fallait que je trouve un moyen de discuter d'autre chose, sinon.. Je n'allais plus répondre de mes actes. « toi aussi.. » chuchotais-je en essayant de me donner un peu de prestance pour calmer mes ardeurs. Il faut dire qu'en trois ans, nous avions évolué et changé physiquement. On avait moins l'air de gamin, mais plus de jeunes adultes près à continuer à grandir et on commence à se poser des questions essentielles dans la vie. Ce n'était peut-être pas le moment d'en parler entre nous, mais bien entendu, je me posais des questions sur notre relation et nos études, comment cela se déroulerait et même si la vie est faite de surprises, je savais que je n'avais pas envie de le voir disparaître de mon quotidien. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 18 Mai - 7:12

Je ne bougerais pour rien au monde de mon petit ami. J'étais tellement bien à lui faire des petits câlins accompagnés de petits bisous juste au niveau de son cou. J'étais du genre très tactile et il avait pu s'en rendre compte dès notre première rencontre. Je cherchais toujours par n'importe quel moyen d'entretenir un certain contact physique avec les gens, ce qui n'est pas du goût de tout le monde, mais Joa n'avait pas l'air plus mal à l'aise que ça. Je crois bien que je n'avais ressenti ça pour très peu de personne. Sans doute qu'une et deux avec Joa. Vous savez, les papillons dans le ventre et tous les symptômes qui vont avec. C'est ce qu'on appel l'amour je crois, mais n'était-il pas trop tôt pour s'avancer dans ce genre de propos ? Même si cela faisait plus de cinq ans, on entretenait une vraie relation depuis un jour je crois.

Je m'apprêtais alors à me décaler afin de ne pas l'étouffer sous le poids de mon cœur lorsque je fus interpeler par quelque chose. Je ne pensais pas lui faire autant d'effet à vrai dire et je voyais déjà sa tête devenir rouge pivoine lorsqu'il s'aperçu que je venais de remarquer ce qui était en train de lui arriver au niveau de l'entre jambe. Je ne lui en voulais pas, c'était tout à fait normal, d'autant plus que d'après ce que j'ai compris, il n'avait rien fait depuis...pas mal de temps. Si moi au contraire je peux me porter que trop bien sans avoir de relation sexuelle, ce n'était pas le cas d'après les dires de ma sœur, car oui, on parlait aussi énormément sans que Joa soit dans les parages. Genre par messages interposés. Je n'étais pas contre coucher avec Joachim, loin de là, mais ça me tétanisait. Je n'osais même pas savoir combien d'aventures il avait eu jusque là, mais je ne faisais clairement pas le poids avec mes trois petites expériences sachant que la première avait été un fiasco total. Vous savez ce qu'on dit à propos des premières fois. « On vient à peine de se mettre vraiment en couple, alors ça ne te dérange pas si on fait rien. Je veux dire, je peux pas t'aider désolé » C'était vraiment awkward comme situation, mais je ne savais pas trop comment annoncer la chose. Ou comment être le petit ami le plus pitoyable du moment. Je savais pertinemment que si au bout d'un moment je n'acceptais pas de coucher avec lui je finirais par le perdre comme ça m'est déjà arrivé d'ailleurs, mais il me fallait un petit peu de temps pour prendre sur moi, car je n'étais vraiment pas à l'aise là dedans et ça se voyait à mon visage qui ne savait même pas comment réagir comme si ce genre de truc ne m'arrivait jamais. Oui, il avait de bonnes raisons de penser que j'étais encore puceau en vue de ma réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 18 Mai - 8:16


Son côté tactile avait été très compliqué à gérer pour moi au départ. Lors de notre rencontre, j'avais été tellement mal à l'aise que je lui avais clairement dit et fait comprendre. S'il n'avait pas un caractère compréhensif, je doute que nous soyons en couple aujourd'hui. Une autre personne aurait sûrement mal interprété mes paroles alors qu'avec Maden, nous avions tout pu tirer au clair et partir sur des bonnes bases. Gemma ne m'aurait jamais permis d'être en mauvais terme avec son jumeau. Heureusement pour elle, au final.. On s'entendait mieux qu'elle ne l'aurait cru et être en couple avec lui ne semblait pas l'agacer pour un sous. Au contraire, elle pouvait avoir les deux hommes qu'elle aime tout le temps ensemble. À croire qu'elle l'avait presque fait exprès, en fait.. Je mènerais mon enquête là-dessus. Pour le moment, je profitais de notre moment juste à deux et autant dire que j'avais un peu de mal à rester sage et innocent. Pas que je souhaitais lui sauter dessus dès le premier soir – je trouverais ça même étrange – mais simplement que j'ai le corps et les hormones qui fonctionnent et que je ne savais pas trop comment gérer tout cela pour le moment. Faisant en sorte qu'il ne se rende compte de rien, il me faudrait juste quelques minutes pour me calmer et tout irait bien. Sans qu'il ne soit au courant.

Malheureusement, en bougeant un peu.. Maden vint me frôler et automatique, je me tendais, ne sachant pas trop ce qui allait se passer. Ce qu'il allait dire ou faire. J'étais persuadé qu'il allait faire quelque chose qui me décevrait, mais pas du tout. Ses paroles me firent même rire doucement. Nous étions tous les deux gênés comme pas possible, mais nous étions d'accord sur le fait que l'on ne ferait rien ce soir. J'étais rassuré, oui, même si cela n'arrangeait en rien mon état. « Je ne comptais rien te demander, Maden » soufflais-je, toujours le rouge aux joues. « ça va passer dans quelques minutes » le rassurais-je doucement alors que je tentais de penser à autre chose un peu histoire de me calmer. Je sentais que notre première fois ensemble allait peut-être être un peu compliqué, mais ce n'était pas le moment d'y penser. Nous prendrions le temps pour cela pour éviter que ce soit un souvenir affreux.

Pour le rassurer du fait que je n'allais pas l'obliger à quoique ce soit, je venais l'embrasser tendrement, en collant simplement le haut de mon corps contre lui. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète pour le début de notre relation afin que je ne mette pas en péril notre couple. Déjà que j'avais embrassé sa sœur, je n'allais pas l'obliger à coucher ensemble dès nos retrouvailles. J'étais déjà heureux de pouvoir dormir avec lui, sans sa sœur, sous les petites étoiles qui brillaient au-dessus de nous. Peut-être que changer un peu de conversation nous rendrait plus à l'aise. « Tu as toutes les constellations sur ton plafond ? » demandais-je doucement. Je voyais bien qu'il était fasciné par l'univers et donc.. Si je pouvais débloquer un peu notre situation, cela serait bien. Et me permettrait le temps de calmer mes ardeurs un peu trop présente entre nous pour une première soirée entre amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 18 Mai - 8:48

Ça me rassurait de savoir que nous étions sur la même longueur d'onde. Nous ne ferions rien ce soir et par conséquent, je me décalais légèrement afin qu'il puisse un peu se calmer. Savoir que je n'étais pas le seul à être gêné, me rassurait un petit peu. Comme quoi, nous faisions la paire. Sachant qu'il ne m'obligeait à rien, je me sentais un peu plus léger. Mes papillons étaient toujours présent, mais cela se transformait moins en boule de stresse. Alors, je me contentais de venir m'emparer de l'une de ses mains afin d'entrelacer nos doigts, les yeux fixés sur le plafond lumineux. « Oui, un ami de mon père travail à la NASA, alors j'avoue, il m'a aidé un peu, mais l'idée vient de moi » souriais-je, ravi de revirement de situation pour entamer une toute nouvelle conversation.

Ma chambre était vraiment faite sur mesure pour moi. Le trou au plafond, la fenêtre, les étoiles, tout avait été conçu après l'emménagement afin que j'ai un petit cocon rien que pour moi. Après tout c'était l'univers dans lequel j'avais passé mes années scolaire à apprendre dans ma chambre et c'était bien mieux qu'une salle de classe. « A la base j'aurais aimé voir le mouvement des planètes et des étoiles en direct comme dans les planétarium, mais on m'a dit que c'était trop compliqué, mais ce que j'ai c'est déjà bien, je ne suis pas compliqué » riais-je. J'avais même trop de chose à mes yeux même si j'essayais de vivre avec le strict minimum. « Et toi, ta chambre elle est comment ? » J'avais visité celle de ma sœur, mais je n'étais jamais allé chez mon copain, alors j'étais curieux de savoir dans quel genre d’environnement il avait grandi et continuait à vivre pour le moment. Je m'installais bien confortablement comme pour écouter une contine pour dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Lun 22 Mai - 20:33



Voir Maden soulagé que je ne le contraigne pas à coucher avec moi aurait pu être vexant. Je veux dire, je suis son petit ami et nous aurions pu boucler nos retrouvailles de cette manière. Cependant, je comprenais parfaitement que ce ne soit pas le bon soir et que cela serait trop précipité pour notre couple. Mes hormones réagissaient normalement, mais il fallait que je me calme pour éviter de passer pour un homme qui ne pense qu'à cela. Heureusement, en quelque sorte, nous étions gênés tous les deux et c'est bien pour cela qu'amorcer une conversation banale finirait par m'adoucir et nous faire nous rapprocher un peu plus, et pas uniquement physiquement. Nos doigts entrelacés, allongé à ses côtés, je fixais les petites loupiotes avec fascination. Sa chambre était à son image : apaisante et mystérieuse. Je me plaisais à rester ainsi, comme si nous étions entrain de dormir dehors, à la belle étoile, au milieu de rien. Son explication me fit sourire. Qui d'autre que lui peut dire quelque chose de si incroyable avec tant de facilité ? « La NASA ? Genre, tu as déjà essayé leur simulation d’apesanteur ? » demandais-je, curieux et.. très intéressé. Qui n'a jamais rêvé de se croire sur une autre planète durant quelques minutes ? La gravité me fascinait un peu, bien que je sois trop trouillard pour oser aller dans une navette spatiale qui emmène à des milliers kilomètres de la Terre. Je crois que j'angoisserais trop d'être au milieu de nul part, sans attache.

Caressant ses doigts en douceur, je l'écoutais parler avec attention. Je voyais de quoi il voulait parler et j'avoue que c'était une expérience incroyable. J'avais pu voir un jour quelque chose comme ça dans un parc d'attraction et ça m'avait bluffé. « Je vois ce que tu veux dire et.. j'avoue qu'une salle de ce type là, c'est incroyable » souriais-je en baignant dans quelques souvenirs. « Et tu as un bouton sur lequel appuyé ou quelque chose pour faire apparaître une étoile filante ? » Sait-on jamais ! Puis.. C'est une excuse enfantine pour l'embrasser ou faire un vœux à ses côtés. Sa question me fit un peu rire. « Elle est largement moins cool que la tienne » avouais-je en riant encore. « Disons qu'elle est très épurée et moderne. Pas de poster ou couleur voyante. Elle n'est pas à mon image, je suppose, mais ça me va très bien. Du moment que tout est organisé et rangé.. ça me va. Je n'y suis que pour dormir de toute manière » dis-je calmement. Ce n'est pas un endroit que j'affectionne spécialement. Gemma l'aime bien, mais elle me reproche souvent de ne rien y mettre. Ni photo personnel, ou exploit sportif. Rien. Juste.. Des murs peints et des rangements avec un lit banal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est
Admin

avatar

Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 30/04/2011




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Mer 24 Mai - 7:13

Je me sentais assez mal dans le sens où j'avais l'impression de me vanter de ce que j'avais, alors que ce n'était même pas mon but au final. Ses yeux tout illuminé tel un enfant qui découvre pour la première fois Disney, me faisait doucement sourire. Il est beau mon copain. « Nan jamais, mais ça doit être génial » Je m'imaginais dans l'apesanteur et ouais, effectivement ça doit être une superbe expérience à faire au moins une fois dans sa vie. « A l'occasion je demanderais à mon père si c'est possible » Il serait d'ailleurs le premier surpris, car mise à part mes petits caprices pour avoir une chambre qui me ressemble, je ne lui demandais jamais rien et lui qui voulait tant me donner, car il le pouvait. Comme si cela pouvait combler son absence et l'absence d'une mère à mes côtés. En vue de la mère qu'on avait, cela ne me manquait pas.


Je continuais de caresser délicatement la main de Joa tout en parlant. Cela faisait un bien fou de se parler au calme, car au final, nous n'avions jamais appris à se connaître. J'essayais d'imaginer au mieux que je pouvais sa chambre, mais à l'entendre, elle devait être bien simple. « Comment tu fais pour ne pas rester dans ta chambre ? Moi c'est toute ma vie » riais-je. « Les gens sont même surpris quand ils me voient dehors » Faut dire, les peux de fois où je sortais c'était parce que mon père avait un jour de break, alors on allait faire une petite balade en vélo, sinon sortir pour aller où ? Avec qui et faire quoi ? Je ne voyais pas l'intérêt. « On pourra faire la déco de ta nouvelle chambre tous les deux si tu veux » Je me relevais légèrement pour le regarder, pris d'une envie de l'embrasser amoureusement, ce que je fis sans plus attendre. « Et non, pas d'étoile filante. Si tu as un vœux il suffit d'y croire dure comme faire et s'en donner les moyens pour qu'il se réalise, ce n'est pas un conte de fée, désolé de casser tes rêves » Riais-je en collant mon front contre le sien pour plonger mes yeux dans les siens. « Tes yeux son magnifique, on te l'a déjà dit ? » Franchement ses yeux bleus m'hypnotisaient. Je venais enlacer mes bras autour de lui pour me coller à lui. « Je t'aime Joa » C'était peut-être un peu tôt, mais je n'avais pas peur de dire ses fameux mots devenu bien trop tabou à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com

avatar

E² A N S

Messages : 176
Date d'inscription : 13/10/2014




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim Jeu 25 Mai - 20:08



Flotter était une idée assez intrigante. Comme le fait de voler, mais je préférais faire quelque chose où j'étais certain que ça ne dure pas trop longtemps et que je puisse très vite avoir les pieds sur Terre. Je souriais en l'entendant me dire qu'il demanderait à son père. « Je n'ai pas envie qu'il pense que j'abuse de toi » murmurais-je avant de me rendre compte de mes paroles et de rougir violemment. « Enfin de.. rah, tu as compris » soufflais-je avant de rire doucement. Pas besoin que je me justifie, il comprenait très bien et il allait bien falloir que je me décoince un peu, un jour et que j'arrête de m'inquiéter pour ce qu'il pense. Nous apprenions à nous connaître et je voyais bien qu'il me cernait progressivement. Tout comme moi. L'un contre l'autre, j'appréciais notre petit moment simple, mais apaisant. Parler de nos chambres étaient un sujet très banal, mais ça nous permettait de voir nos différences et nos points en commun. « Elle n'est pas à mon image. Il n'y a rien de spécial dedans à part mes vêtements et mes affaires de cours. Et.. les gens s'inquiètent plus de me voir à l'intérieur de ma chambre qu'à l'extérieur » souriais-je, amusé. Il est vrai que les seuls fois où j'y étais pendant plusieurs heures étaient pour dormir ou lorsque j'étais malade. Sinon, je n'aimais pas y être. Même pour travailler sur mes cours, je préférais le salon ou la salle à manger. Avoir une vue sur dehors, pouvoir ouvrir la baie vitrée pour respirer l'air frais, avoir mes parents qui se baladent dans la maison, …

Sa proposition me surprit alors que je lui souriais d'autant plus. « Avec plaisir » soufflais-je avant de me laisser embrasser amoureusement. J'aimais le fait qu'il se propose et.. ce serait le moyen qu'il apporte sa touche dans ma chambre. Après tout, il partageait ma vie désormais et j'espérais qu'un jour il puisse se détacher de sa chambre, juste pour une nuit, afin de dormir dans ma mienne. Je n'aurais pas les étoiles et tout ça, mais nous serions ensemble et c'est le plus important à mes yeux. Sa réponse sur le étoiles filantes me fit sourire en coin. Il pouvait être très terre à terre et ça me plaisait. Aussi rêveur que réaliste. « Les contes de fée existent, à leur manière » marmonnais-je très bas pour qu'il ne puisse pas l'entendre. Coller l'un contre l'autre, ses prunelles émeraudes m’envoûtaient et je m'y perdais sans aucun problème. Son compliment me faisait sourire et non rougir – pour une fois ! « Personne ne me l'a jamais dit.. » avouais-je, honnêtement. Ses bras m'enroulaient alors que je faisais lentement la même chose pour être tout contre lui – sans avoir le moindre problème cette fois-ci. Les yeux dans les yeux, il me déclarait les plus belles paroles que je n'avais jamais entendu. Peut-être étais-ce trop tôt et notre couple allait trop vite avec ces paroles mais.. « Je t'aime aussi Maden » ..on ne vit qu'une fois et lorsque l'on sent que c'est la personne qui rendra notre vie différente, il ne faut pas perdre de temps pour lui dire. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mfv2.1fr1.net/t138-louis-tomlison-eliot-l-attachement-est


“ Contenu sponsorisé ”




MessageSujet: Re: Always coming back { Joachim

Revenir en haut Aller en bas

Always coming back { Joachim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Froum-test :: Votre 1ère catégorie :: Sans nom-