Froum-test


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fiche Good Morning America

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 30/04/2011

MOre
Test:

MessageSujet: fiche Good Morning America   Dim 16 Avr - 21:51


Maxime Lullaby Bell

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Bell
Prénoms : A la base son premier prénom est Lullaby, mais elle à préféré prendre Maxime et à horreur qu'on l'appelle Lullaby. S'il y a bien un moyen de l'a mettre en rogne c'est celui-là.
Date et lieu de naissance : 13 février 1994 à New York
Age : 23 ans
Nationalité : américaine
Origines : américaine Orientation sexuelle : pansexuelle
Statut civil : Célibataire
Vie sexuelle :  Elle aime être dans des relations libre. Sortir avec quelqu'un, mais pouvoir avoir d'autres aventures avec d'autres personnes, mais cela ne l'a pas empêcher de vraiment être amoureuse et lorsqu'elle l'est elle est du genre très fidèle, voir même très jalouse et possessive.
Statut social : dans la moyenne
Etude(s) : étude de journalisme à la Graduate School of Journalism
Année : cinquième année
Club et associations : Répondre ici
Quartier de résidence : Queens
Type de logement : Appartement
Avec qui vis-tu ? Personne
Date d'arrivée à NY : y à toujours vécue malgré ses nombreux voyages
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? vécu ? C'est un bien grand mot.
As-tu de la famille à NY ? : Oui, notamment sa cousine Arléna.

Cinq défauts et cinq qualités

DEFAUTS : Jalouse, possessive, insouciante, insatisfaite, complexée, têtu, se lasse vite

QUALITES : Drôle, sociable, enthousiasme, positive, persévérante, originale, à l'écoute, engagé et volontaire, charismatique, battante, sportive

Autres signes particuliers

Possède percing et tatouage et quelques cicatrices sur les bras.


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Marie
Pseudo : Crazy-GuirL
Age : 21 ans
Pays /région : France 
Etudes/Travail :  Vous êtes bien curieux  :russe: mais je fais pas d'études (a)
Avatar choisi : Jordan Todosey  
Type de personnage :  Personnage inventé
Staff référent (si multicompte ou changement) : Répondre ici
Comment es-tu arrivé là ? : Grâce au forum I Love Harvard
Avis sur le forum :  Répondre ici  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖</a> Pseudo du personnage
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖</a> <a href="lien vers le scénario">Pseudo du Personnage</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : écrire ici
[b]NOM[/b] : écrire ici
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : Culumbia
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? répondre ici. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores.

Choix n°2 : répondre ici.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? répondre ici. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 30/04/2011

MOre
Test:

MessageSujet: High school sucks, spend time here with people who don't   Lun 17 Avr - 15:24



❝ Bref, vie de merde.


Yesterday is history tomorrow is a mystery
Today is a gift



Treize février 1994, la famille Bell s'agrandit, Lullaby Maxime Bell. Les yeux de sa mère d'un bleu perçant, le regard grand et curieux. Tout le monde était content de l'a recevoir et l'a gâter comme il se doit. Il faut dire qu'elle était attendu comme le messie il y a de cela déjà neuf bons mois. Ils avaient envie d'en profiter tant qu'il en était encore tant, car on sait tous que les enfants grandissent vite. Trop vite ? Oui, on a bien envie de le croire. Hyperactive, joyeuse et joueuse, elle a toujours eu la soif d'apprendre, la curiosité et la détermination de foncer tête baissée. Elle n'avait pas peur de tomber, elle remontait et continuait c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'avait pas tarder à rejoindre l'équipe de foot de son école et sport en tout genre au grand désespoir de sa mère qui aurait préféré pouvoir faire les boutiques avec sa seule fille pouvant partager gossips et faux ongles. Malheureusement, elle était mieux dans ses baskets.


doesn't it feel like everyone want us to be
someone we're not ?



La carrière, les enfants, le mariage, on aurait dit qu'ils avaient déjà tout prévu et il n'y avait rien de pire pour elle que de voir quelqu'un choisir ce qu'il en était de sa vie à sa place. Oui, à ce moment là, elle détestait ses parents plus que tout au monde. De toute façon, passer l'adolescence on déteste le monde entier, on l'impression d'être incompris, d'être le vilain petit canard, alors qu'on ne remarque même pas la chance qu'on a d'avoir des parents, un toit sur la tête et de quoi se nourrir. Une adolescente mal dans sa peau comme la plupart des filles se son âge. Elle détestait son prénom, ses cheveux, son poids. Vous savez, c'est comme la sensation de se noyer et de ne pas arriver à remonter à la surface.

Le jour où tout à basculé était un bel après-midi de printemps, alors qu'elle profitait simplement d'avoir la maison pour elle toute seule afin de passer un peu plus de temps avec sa petite amie, sa mère qui rentrait plus tôt n'a probablement jamais digéré ses images. Sa fille qui à présent préférait s'appeler par son second prénom profitait selon elle un peu trop de la vie.
« I'm not gay mom ! » « Ho yeah ? And what is it ? » « I don't care okay ! I just like her, I can't explain what I feel and  yeah, you can't understand » Oui, à ce moment-là, elle détestait le monde entier. Elle détestait sa mère pour lui avoir interdit de revoir sa copine, elle détestait son père pour lui avoir donné raison, elle ses amis pour ne pas s'intéresser à ses paroles, son chien d'avoir une vie meilleure qu'elle. Et là, elle sentait qu'elle venait de toucher la fond.

Les yeux dans le vide, la vue brouillée par les larmes, c'était décidé, il n'y avait plus rien qui l'a retenait ici. Elle n'avait pas réfléchit aux conséquences de cette décision prise sur une coup de tête, mais plus rien ne pouvait l'arrêter, car la seule personne avec qui elle avait envie d'être à ce moment précis, c'était sa petite amie qui par ailleurs, l'accueillait avec plaisir. Si seulement elle avait sut que c'était juste le début du cauchemar.

Elle pensait être heureuse, elle le pensait réellement. Elle se sentait aimé, elle voyait qu'elle comptait dans le cœur de quelqu'un et cela malgré les dérives de sa copine. Certes elle couchait avec ses gars louches, mais ils n'étaient personnes après tout et bon, y avait l'excuse de l'alcool et de la drogue. De toute façon, elle ne valait pas mieux qu'elle. Elle n'avait nulle part où aller, elle était salie de la tête au pied et ne pensait pas mériter mieux que ce qu'elle avait. « I'm happy, I am happy » se répétait-elle face au miroir tout en observant ou en admirant le sang qui peignait doucement le fond du lavabo en ruine. Non, elle n'était pas heureuse, mais elle n'avait aucune idée d'où aller. Comme coincée, elle préférait choisir la solution de facilitée, continuer de se prostituer pour ses pervers qui l'héberge tout en espérant que la police soit à sa recherche, que ses parents soient inquiet et ne l'à déteste pas, elle se détestait déjà assez pour deux.


24 décembre 2010, le père noël frappa à la porte. « Surprise bitches ! » Première balle, puis une deuxième. Son enfance perdue, son innocence volée et sa copine envolée. Les larmes n'avaient pas le temps couler. C'est dans un New York recouvert d'un tapis de neige blanc où la douce voix mélodieuse des chants de noël lorsqu'on osait s'approchait de trop près des quartiers familiaux d'Amérique. Pas après pas, son corps frêle et froid comme jamais, sa tremblante, la poings serré prêt à frappé, c'est avec une grande inspiration et armé de beaucoup de courage qu'elle passa le seuil de la porte. Elle n'était pas sûr d'avoir encore sa place chez elle, mais rien n'avait bougé. Sa chambre était elle qu'elle l'avait laissée il y a six mois plutôt et c'était sans aucun doute l'un des meilleurs noël qu'elle a pu passée. Avec une vraie famille, des rires, des sourires et des cadeaux et cela même si le cœur n'y était pas, même si elle a probablement passé le reste de sa nuit à étouffer ses pleurs dans son oreille en espérant tombé de fatigue, mais une part d'elle était contente que ce cauchemar ait enfin prit fin.


One advantage of being disoderly is that one is
constantly making discoveries



« I don't want to go come on please » L'award de la meilleure actrice revenait sans aucun doute à Maxime Bell qui, à genoux, faisait des pieds et des mains pour que sa mère ne l'oblige à passer une énième année scolarisée. Encore une rentrée des classes, il n'y avait rien de plus blasant pour la demoiselle qui, pour l'occasion, avait juste pris le premier pantalon large et la première chemise de son placard pour courir après le bus. Il paraît que la première tenue est décisive pour le reste de ton année scolaire, car c'est ainsi que les gens vous rangent dans des cases et font la liste des gens à éviter pour leur quote de popularité.  

Alors, même si elle avait passé ses deux mois de vacances à se faire des orgies de bouffes pour les vomir ensuite, à restreindre ses aliments pendant la semaine qui suivait et à boire peut-être un peu trop, elle donnerait tout pour revenir en arrière et être encore en vacance. Revoir toutes ses nanas superficielles à la course à la couronne, très peu pour elle, mais elle le faisait pour sa mère avec qui ça allait pour le meilleur des mondes.


Dans la vie, rien n'est gagné d'avance. C'est un combat au quotidien dans lequel on ne fait que gagner des petites batailles ce qui en soit n'est déjà pas trop mal. Boulimie 1 Maxime 0 cœur ; inexistant. « Attaque cardiaque pour mal nutrition, votre manque de nutriments, si elle continue comme ça, c'est la mort qui l'attend. Je vous conseil un très bon hôpital qui saura l'a prendre en charge » Au final, elle avait réussi à avoir ce qu'elle voulait. Pas d'école cette année, bonjour les blouses blanches, les pesées matinales, les plats contrôlés et les murs à faire froid dans le dos.

Apprendre à s'aimer est un travail au quotidien. On ne peut pas dire à quelqu'un de malade de ne plus l'être, s'est comme dire à une personne en fauteuil roulant de se lever et marcher. Une addiction est une addiction avec laquelle on devra se battre tous les jours, mais au jour d'aujourd'hui, après avoir été réduit à une moins rien, avoir vu des genre mourir, avoir frôlé la mort, elle peut dire qu'elle est enfin heureuse. Elle ne pourra jamais dire qu'elle ne s'est plus jamais coupé depuis sa sorti d'hôpital y a cinq ans, ni qu'elle n'a jamais plus sauté de repas où qu'elle n'est jamais retourné au toilette pour se faire vomir. Il y a des jours avec et des jours sans. Fort heureusement, les jours avec son plus nombreux et elle à la chance d'être entouré de gens aimant et ainsi pouvoir faire ce qui lui tenait à cœur depuis toute petite, le journalisme.


Heureuse, épanouie, rares sont les journées où on ne l'a voit pas sourire. Il y a toujours une lumière au bout du tunnel et c'est ce qu'elle essaye de voir à travers chaque situation malgré les difficultés qu'on peut engendré. Rien n'arrive par hasard, il y a toujours un but ou un leçon de vie à en tirer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtest.faireunforum.com
 
fiche Good Morning America
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's raining today !
» good morning !!
» ☼ Captain America ☼
» [eden team] the good the bad and the ugly (flo55)
» ESPN America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Froum-test :: E²ANS :: Sans nom bis-
Sauter vers: